Red Sight

Chronique du Monde des Ténèbres, Jeu de rôle par forum.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Aperçu de la politique Uratha de New York

Aller en bas 
AuteurMessage
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Aperçu de la politique Uratha de New York Empty
MessageSujet: Aperçu de la politique Uratha de New York   Aperçu de la politique Uratha de New York Icon_minitimeMer 9 Mai - 17:39

Aperçu de la politique Uratha de New York

Bien qu’étant des êtres sociaux, les Uratha ne suivent pas une organisation politique bien définie. Le tissu de la société Utratha, au contraire, est aussi changeant que l’est le monde où ils résident et qu’ils se doivent de protéger contre l’influence des Ombres. Tout comme un paysage sauvage Africain est radicalement différent d’une mégalopole occidentale, les meutes qui y vivent suivront des règles différentes et les comptes qu’elles se rendent les unes aux autres varieront également.

A New York, mégalopole parmi les mégalopoles, les Uratha sont environ une centaine d’individus. Comme il est rare de voir de telles concentrations de Loups-garous dans un espace si réduit, les territoires des meutes sont bien plus petits qu’ils pourraient l’être dans des régions plus rurales, mais l’activité humaine y est telle que même sur si peu d’espace, les répercussions spirituelles peuvent suffire à occuper une meute à plein temps, voir les dépasser si les Pures viennent fourrer leurs museaux dans leurs affaires.

Sans que les Meutes ne se soient consciemment mises d’accord, cinq lieus se sont établis comme Tur à New York, un par district. A Manhattan, le site de New York University est utilisé par les Uratha pour se retrouver et n’appartient à aucune meute. Dans le Bronx, c’est au Joyce Kilmer Park que se trouve le Tur. Sur Brooklyn, ce sont les marche de la BAM (Brooklyn Academy of Music) ou dans son entourage immédiat. Dans le Queens, c’est le Flushing meadow-Corona Park qui reçoit cet honneur, et à Staten Island, l’île artificiel de Swinburne. Si des réunions venaient à convier tous les représentants des meutes new-yorkaises, celles-ci se tiendraient au Tur de Manhattan, étant le borough le plus central de la ville, mais aucune telle réunion n’a été organisée depuis plus d’un siècle. Les plus importantes congrégations Uratha de la cité sont celles conviées par l’Ancien Inferno, le patriarche Rahu de la communauté new-yorkaise, qui rassemblent l’Ancien de chaque district avec un accompagnateur ainsi que la représentante des Sangs-de-Loup, Felicy d’Avranches. La dernière en date a été organisée après que Katrina, l’ouragan ayant ravagé la Nouvelle Orléans, ait frappé. La communauté new-yorkaise avait envoyé plusieurs des leurs pour aider les survivants à rétablir l’ordre spirituel des lieux.

Une nouvelle réunion sera cependant bientôt conviée, car un territoire a été abandonné par sa meute dans des circonstances mystérieuses, et des Esprits néfastes s'en échappent, poluant le paysage spirituel des territoires environnants. Une nouvelle meute devra donc s'approprier ce territoire et en résoudre les problèmes.

La Famille d’Avranches et les Sangs-de-Loup de New York :

Les Sangs-de-loup ont bien plus d’importance à New York que dans la plupart des autres communautés au monde. Cette prééminence est une particularité de la ville qui a largement renforcé le tissu de la société Uratha et la rend plus solide et définie que dans la plupart des autres lieus. En effet, la famille d’Avranches, très ancienne lignée extrêmement influente à New York depuis le début du XVIIIe siècle, a toujours été très liée avec son patrimoine Uratha. Ils datent leurs premiers Loups-garous portant ce nom au temps de Guillaume le Conquérant au XIe siècle, un de ses généraux, Hugh d’Avranches, ayant été un membre du Peuple. A travers les siècles, et à une époque ou la superstition était si puissante que la Folie Lunaire avait moins d’emprise sur les hommes, tant ils étaient plus à même de croire à l’existence des forces occultes, ils cultivèrent leurs liens à la communauté Uratha du vieux monde, organisant mariages et alliances afin de renforcer leur patrimoine. Là était leur façon de se croire différents, supérieurs.

Avec l’arrivée des d’Avranches en Amérique, le phénomène ne fit que se renforcer. Saisissant à pleine main les rênes du pouvoir dans cette société en pleine construction, ils parvinrent à s’approprier une part du gâteau en apportant à la population Uratha une armure financière et politique, ainsi qu’une certaine sécurité à leurs familles humaines. Les foyers d’accueil d’Avranches sont nombreux dans la ville, des plus huppés de Manhattan aux orphelinats plus populaires du Bronx ou de Brooklyn, et tous accueillent des enfants ayant une proche parenté Uratha. La famille d’Avranches s’évertue également à trouver un travail et un logement aux parents esseulés par les responsabilités de leur conjoint Loup-garou, non seulement grâce à tous leurs contacts, mais surtout grâce à leur corporation Avery & Sons, qui d’entreprise de bâtiment est devenue une multinationale géante couvrant tous les secteurs.

La famille d’Avranches est menée avec une poigne de fer par sa matriarche, Felicy d’Avranches, soixante-douze ans, qui a eu trois enfants avec l’Ancien Inferno, deux d’entre eux étant membres du Peuple (le premier a été tué par des Pures dans les années 70, le second réside toujours à New York, il se fait surnommer Echo, un Elodoth Ombre d’Os qui sert souvent comme porte parole à son père qui n’est pas très bavard et pas très sociable). Le troisième fils d’Inferno et Felicy, William d’Avranches, bien qu’il ne soit pas un Uratha, est la preuve vivante de l’importance de cette unité maintenue grâce à la famille d’Avranches entre les Uratha et les Sangs-de Loup, car il est l’un des proches collaborateurs du maire de New York et a plus d’une fois utilisé son influence pour protéger le Peuple. William a lui-même eu des enfants Loups-garous avec une Irraka Maître des Tempêtes qu’il ne voit pourtant pas souvent depuis quelques années, car elle est l’alpha de la meute constituée de l’élite Uratha new-yorkais pour réguler la cassure physique et spirituelle de Ground Zero.

Portrait : Simon Chester dit Inferno :

L’Uratha le plus respecté de toute la ville est un Rahu de Ceux qui chassent dans les Ténèbres nommé Inferno à cause de son affinité au Don Commander le feu qui est son arme favorite. Il a abandonné son vrai nom il y a longtemps, mais il s’appelait auparavant Simon Chester. Il est aujourd’hui très âgé, 79 ans, et très influent. Ancien marin, il ne se révéla un loup-garou que vers ses 29 ans, ce qui est relativement tard, mais il compensa son départ tardif par une insatiabilité qui lui valut les honneurs. Sa Meute et lui se lièrent à un esprit marin dans leur territoire côtier de Brooklyn dont l’interdiction est de toujours se retirer après s’être étendu (comme les vagues de la mer) Voilà pourquoi sa meute, même au plus haut de sa puissance, n’a jamais étendu son territoire. Tous ses compagnons sont morts à présent. Il n’avait jamais été l’Alpha car là n’était pas sa voie, mais à travers les décennies, il s’est tellement lié à l’esprit de sa meute qu’ils sont désormais de vieux compagnons inséparables. Bien que souvent, un esprit déserte une meute de moins de trois membres, Inferno a conservé son Esprit sans pour autant accepter des jeunes Uratha à ses côtés. Il est l’amant de la matriarche des d’Avranches, Felicy.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
 
Aperçu de la politique Uratha de New York
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]
» 2019 après la chute de New York [DVDRiP] Fantastique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sight :: Présentation de la Chronique :: Red Sight-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser