Red Sight

Chronique du Monde des Ténèbres, Jeu de rôle par forum.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible

Aller en bas 
AuteurMessage
Luigi Capitani

Luigi Capitani

Nombre de messages : 109
Age : 33
Localisation : Tours
Date d'inscription : 09/01/2007

[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Empty
MessageSujet: [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible   [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Icon_minitimeMer 10 Jan - 18:17

Une dernière soirée paisible


Il était 20h30, la nuit était tombée depuis quelque temps déjà, lorsque Luigi se présenta à la porte de service du Black Diamond Club. Cette petite porte donnait dans une impasse crasseuse et sombre, vraisemblablement oubliée des éboueurs ou tout autre service d'entretien. Luigi sourit intérieurement à la pensée furtive que seul lui et quelques autres employés du Black Diam' fréquentaient cette rue, un peu à leur image, terne, négligée, sans intérêt, au-delà de la vue du passant moyen.

Il portait son habituelle veste blanche, disons plutôt blanchâtre maintenant, surmontée d'un noeud-papillon noir. On pouvait apercevoir sous cette veste une chemise rose, tâchée par endroit de ce qu'on devinait être du vin ou du whisky.


-Salut Frank, ça va bien?
-Bien bien et toi Luigi? Tu es en avance.
-Bien aussi. Je dois voir quelqu'un.
-Ah, toujours cette jolie brune?
-Toujours, Frank.
-Tu m'épates Luigi, des fois j'me dis que j'aurais dû me mettre au piano plutôt que de jouer des poings.

Petits rires des deux hommes. Frank était le videur du club. Son métier consistait à poser un regard circonspect sur les gens qui circulaient dans le club et à sortir et brutaliser les clients franchement trop émêchés. En réalité, Luigi s'était lui-même fait sortir une fois ou deux, mais en général il essayait d'arriver plus ou moins clean au travail. Enfin, "maintenant", c'était du passé tout ça, il avait pris ses distances avec l'alcool. Frank était un costaud, qui faisait bien son travail. Luigi repensa avec amusement au soir où un homme totalement ivre avait tenté de monter sur son piano, pour finir par vomir sur le clavier. Cette fois, Frank n'avait pas eu à bouger, et c'est Luigi lui-même qui avait éjecté avec perte et fracas cet individu. Ca avait beaucoup fait rire les clients de voir le pianiste d'ordinaire si calme sortir de ses gonds. Enfin, il y en avait bien un qui n'avait pas ri, et qui s'était retrouvé avec quelques côtes cassées.

Luigi avait plus ou moins grandi dans la rue, et il en avait quelques restes... il n'était pas le dernier à jouer des poings ou du couteau quand il avait 20 ans. Mais il avait fini par se retrouver du mauvais côté du couteau, et ça ne lui plaisait pas. Il se faisait aggresser assez régulièrement en bas de chez lui. Il avait tenté de se défendre au début, avec un assez beau succès. Mais ils avaient fini pas revenir plus nombreux. Quand il avait pris une décharge de pistolet à grenaille dans le dos, il avait compris qu' il n'avait plus rien d'autre à faire que de serrer les dents et d'attendre que ça se termine. Mais depuis son Etreinte, la donne avait changé. La dernière bande de voyous à l'avoir aggressé s'était retrouvé face à un homme d'une rapidité hallucinante. Deux s'en étaient tirés avec quelques coups de couteaux à divers endroits, mais aucun qui ne soit mortel. Quant à l'autre... il ne se souvenait de rien, il sait juste qu'il s'est senti très faible pendant quelques jours après cette aggression. Il se demandait d'ailleurs toujours qui avait aggressé qui.

Luigi avait traversé "les coulisses"... le débarras serait plus approprié comme terme, et entrait dans le bar. Il la vit immédiatement, belle comme toujours, décalée, tranchant délicieusement avec les habitués du bar. Lucinda. Celle qui l'avait sauvé. Qui lui avait montré ce qu' ils appelaient entre eux "l'envers du décor". Elle venait souvent le voir jouer la nuit. Et parfois c'est lui qui allait chez elle pour jouer, dans un autre registre, plus "classique". Il appréciait sa compagnie, et il ne doutait pas qu'il en était de même pour elle. Ils discuteraient un peu, de musique, de leur vie, ou plutôt non-vie respective, puis il irait s'assoir au piano. Et il saurait qu' une seule personne l'écouterait réellement dans ce club minable, mes que l'attention de cette personne comptait plus pour lui que toutes les autres réunies.


Dernière édition par le Sam 13 Jan - 7:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Empty
MessageSujet: Re: [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible   [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Icon_minitimeJeu 11 Jan - 2:31

Le Black Diamond Club. Un bien joli nom pour un endroit qui tenait plus d’un vulgaire bout de charbon. Le bar était sordide à souhait. Prostituées, alcooliques et que sais-je encore ; les personnes qui fréquentaient ce lieu avaient depuis longtemps été rattrapées par la misère. Plongé dans l’obscurité, on n’en apercevait pas moins la crasse ambiante. Sous la saleté qui recouvrait le sol, on pouvait apercevoir des motifs depuis longtemps démodés. Ce même carrelage s’était usé au fil du temps, tout particulièrement autour du comptoir où on pouvait croire que les irréductibles alcooliques du rade avaient creusé une tranchée. Quant aux murs, il fut un temps où ils devaient être d’un blanc immaculé, mais aujourd’hui ils étaient devenus beiges sous l’assaut quotidien des nuages de fumée qui régnaient dans l’établissement. Il demeurait toutefois un peu partout des portraits des grands noms du jazz, tels que Miles Davis, Coleman Hawkins et bien d’autres encore. Ces photos précieusement encadrées devaient être importantes aux yeux du propriétaire du club, un petit vieux du nom de Lou, car c’étaient ici les seules choses exemptes de toute poussière.

Luigi était derrière son piano. Parmi les clients, peu l’écoutaient, et encore plus rare étaient ceux capable de reconnaître le morceau qu’il interprétait. Pourtant, au milieu de ces individus, une femme ne quittait pas des yeux le pianiste. Lucinda, une brune au regard perçant. Bien qu’habillée dans des vêtements de tous les jours, elle n’en était pas moins séduisante. En tout cas elle se distinguait sans problème des autres clients du bar. D’ailleurs, les habitués ne se gênaient pas pour la "dévisager". Ils le faisaient toutefois discrètement depuis la semaine dernière, quand elle brisa les doigts d’un gars qui l’avait accosté brutalement. Puis après tout, c’était la compagne de Capitani.

_"Jumpin’ at the woodside, de Count Basie. Magnifique." murmura Lucinda.

Tandis que Luigi jouait, elle était seule à une table, pensive comme à l’accoutumée. Il était temps. Elle savait qu’elle ne pourrait pas épargner plus longtemps la danse macabre à son protégé. Le prochain Elysée approchait et la Reine exigeait la présence du nouveau-né. Lucinda devait préparer son infant au mieux.

Tout en jouant, Luigi lui sourit. Lucinda fit de même, dissimulant tant bien que mal l’inquiétude qui la gagnait peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
Luigi Capitani

Luigi Capitani

Nombre de messages : 109
Age : 33
Localisation : Tours
Date d'inscription : 09/01/2007

[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Empty
MessageSujet: Re: [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible   [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Icon_minitimeJeu 11 Jan - 22:22

Luigi arrivait à la fin d'un vieux morceau de jazz qu' il avait appris il y a de nombreuses années. Il aperçut du coin de l'oeil Lou, près du comptoir, qui lui fit un signe de la tête. Ca signifiait que Luigi avait un petit répit avant de reprendre, le temps d'un spectacle ridicule donné par deux danseuses replètes et défraîchies.

Luigi se leva de son tabouret, salua de la tête quelques habitués du Black Diam', et se dirigea immédiatement vers Lucinda. Il vit à son regard que quelque chose la tracassait. Ils se connaissaient bien maintenant. Il s'assit à la table, plongea son regard dans les grands yeux brun clair qui ne l'avaient pas quitté de la soirée. Il avait toujours su déceler les contrariétés des autres, et son Etreinte l'avait plus encore rendu sensible à ces choses-là. Il lui dit d'une voix chaleureuse:


_"Quelque chose te tracasse, Lucinda?"
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Empty
MessageSujet: Re: [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible   [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Icon_minitimeVen 12 Jan - 2:47

_"Je suis si transparente que ça ?" Lucinda prit les mains de Luigi dans les siennes. Elle aimait la chaleur qu’elles dégageaient après qu’il ait joué, juste avant que la froideur de la mort reprenne sa place. Son sourire s’effaça. Elle fixait son martini encore intact quand elle s’adressa à Luigi :

_ "J’avais déjà abordé le sujet... Aujourd’hui il est grand temps pour toi de rencontrer le reste de ta nouvelle Famille." Ses yeux plongèrent dans ceux de Luigi. "Hélas, tous sont bien loin d’être aussi simple que moi. Je suis même une exception, crois moi ! Là où je me contente de t’écouter jouer du piano, nombreux seront ceux qui voudront t’utiliser d’une quelconque façon pour servir leur propre intérêt. A savoir ; une grande soif de pouvoir dans la plupart des cas." Lucinda se redressa sur sa chaise. Elle avait capté toute l’attention de son infant. "Je vais t’accompagner au prochain Elysée, là où tu rencontreras d’autres vampires, et pas des moindres. Après cette assemblée, il y a peu de chances pour que nous puissions encore passer de modeste soirée comme celle-ci. Des moments qui me sont pourtant si précieux…"

A ces derniers mots, le visage de Lucinda finit de s’assombrir, faisant clairement état des tracas qui l’habitaient.
Revenir en haut Aller en bas
Luigi Capitani

Luigi Capitani

Nombre de messages : 109
Age : 33
Localisation : Tours
Date d'inscription : 09/01/2007

[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Empty
MessageSujet: Re: [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible   [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Icon_minitimeVen 12 Jan - 3:21

Luigi esquissa un sourire, un peu forcé, qui était censé rassurer Lucinda.

-"Il fallait que ça arrive une nuit ou l'autre de toute façon. Je suis à la fois triste de peut-être devoir quitter cette petite routine chaleureuse, et curieux de connaître mieux... la Famille."

Il trouvait le mot amusant. La "Famille". D'origine italienne, il avait été bercé dans son enfance par les récits que lui faisait sa mère sur l'épopée des grands gangsters italiens. Dans la Mafia aussi, on parlait de "Famille". Alors c'était ça une "famille"? Un ramassis de crapules prêtes à s'entretuer pour une poignée de dollars ou quelques gorgées de sang? Il n'avait lui-même jamais eu un grand sens de la famille, mais quand même... Il reprit:

-"Ne t'en fais pas pour moi, je serai vigilant. Et s' ils m'utilisent, ça voudra déjà dire que je sers à quelque chose, ce qui sera un grand pas en avant depuis les... 38 dernières années, hé hé. Pour quand dois-je me tenir prêt? Et à quel endroit irons-nous? Je ne peux pas te cacher qu'une certaine impatience me ronge. Je suis persuadé que ça se passera bien. Puis... je suis bien encadré."

Il adressa un large sourire plein de reconnaissance à Lucinda. Elle avait déjà tant fait pour lui. Il voudrait tellement ne pas la décevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Empty
MessageSujet: Re: [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible   [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Icon_minitimeVen 12 Jan - 14:21

_"Hmm, si tu le dis." Le visage de Lucinda retrouva un peu plus de légèreté. "L’Elysée aura lieu demain soir, au Met, dès minuit. Et ne sois pas si pressé d’être utile comme tu dis. N’oublie pas que tu as dorénavant l’éternité devant toi." Semblant se résigner, elle conclut sa phrase par un chaleureux clin d’œil auquel Luigi répondit par un sourire.

[HRP]Le Met, c’est le diminutif de Metropolitan Museum of Art, sur Manhattan à l’angle de la 5ème avenue et de la 92ème rue. Merci Wiki.[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Luigi Capitani

Luigi Capitani

Nombre de messages : 109
Age : 33
Localisation : Tours
Date d'inscription : 09/01/2007

[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Empty
MessageSujet: Re: [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible   [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Icon_minitimeLun 15 Jan - 1:34

-"Au Met, à minuit. C'est noté. En rentrant chez moi, je déposerai ma veste au pressing pour qu'elle paraisse un peu plus fraîche, et je passerai la chercher avant d'y aller. Voudras-tu que je passe te prendre chez toi?"

Le spectacle de danse touchait à sa fin, et bientôt il allait devoir retourner au piano. Puis il irait voir Lou pour lui dire qu' il ne serait pas là demain. Depuis quelque temps, Lou ne pouvait rien lui refuser...
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Empty
MessageSujet: Re: [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible   [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Icon_minitimeLun 15 Jan - 20:18

_"Ca ne sera pas la peine, c’est moi qui viendra te chercher." Lucinda se releva soudainement. "D’ailleurs, retrouvons nous chez toi d’ici deux ou trois heures pour dîner. J’apporterai le vin." Elle se pencha et embrassa Luigi sur la joue, non pas comme une mère le ferait mais plutôt comme une amante. Le fait qu’elle lui lécha l’oreille était un indice indéniable.

Après avoir salué Luigi, Lucinda se dirigea vers la sortie. Tous les paumés du bar la regardaient tandis qu'elle s'éloignait, rendant invisible la fin du spectacle de danse. Leurs yeux étaient rivés sur elle, tout particulièrement sur le bas de son dos, comme hypnotisés par le balancement de ses hanches.

Alors que Lucinda sortait tout juste du bar, tous se retournèrent en direction de Luigi qui se relevait pour retourner jouer. Comme à leur habitude, ils étaient sidérés.
Revenir en haut Aller en bas
Luigi Capitani

Luigi Capitani

Nombre de messages : 109
Age : 33
Localisation : Tours
Date d'inscription : 09/01/2007

[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Empty
MessageSujet: Re: [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible   [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Icon_minitimeMar 16 Jan - 18:47

Luigi jeta un regard circulaire dans le club, un sourire au coin des lèvres. Ils étaient pathétiques avec leur regard concupiscent, plein d'envie... alors qu' ils ne pourraient probablement jamais comprendre la nature du lien qui l'unissait à Lucinda.

Il se dirigea vers son piano, et s'assit sur le petit tabouret qui faisait face au clavier. Il se mit à jouer, sans vraiment faire attention à ce qu'il faisait, machinalement. Son morceau n'en était pas moins irréprochable. Son esprit était entièrement tourné vers l'Elysée à venir, et dans un futur plus proche, à son retour chez lui, vers Lucinda et le sang qu'elle apporterait. Il se demandait à quoi le calice ressemblerait. Un homme ou une femme? Jeune, vieux? Il avait encore parfois du mal à plonger ses crocs dans le cou d'un humain. Mais il le fallait. Et il ne se posait plus de question quand le sang ruisselait dans sa bouche.

Au bout de deux heures, le Black Diam' était presque vide. Seule une poignée d'irréductibles buvaient encore leur whisky dans une fumée épaisse de vieux cigare et de cigarette bon marché. Un des clients s'était endormi sur sa table, et ronflait bruyamment, une petite flaque de bave s'échappant de sa bouche. Lou pressa poliment les derniers clients, tandis que Frank mettait l'ivrogne assoupi dehors.

Luigi finit son morceau, se leva, alla chercher un chiffon, qu' il passa sur les touches jaunies de son piano, puis alla serrer la main de Lou et de Frank.

Il sortit par la porte de service et se retrouva dans la petite impasse crasseuse. Il y avait fréquemment des SDF dans cette rue, qui pouvaient passer ici une nuit à peu près tranquille. Mais quelques uns ont eu une "expérience désagréable" dans cette rue, sans toutefois se douter ou se rappeler que c'était le simple pianiste du Black Diam' qui soulageait sa faim tenaillante, et depuis la rue restait déserte.

Il avait dit qu' il passerait au pressing mais il était trop impatient de retrouver Lucinda. Au diable le pressing! Il passerait un bon coup de brosse à sa veste et ça conviendrait bien.

Il ne vivait qu' à une volée de pas du club où il travaillait. Il arrivé dans une cour intérieure, que surplombait son immeuble. Il se demanda si Lucinda était déjà arrivée ou pas. Une bande de 4 jeunes discutaient dans la cour, en buvant quelques bières. Il espérait qu' ils n'embêteraient pas Lucinda. Il l'espérait pour EUX, pas pour elle. Il gravit rapidement les escaliers qui menaient à son appartement.


_____________________________________________________________

[HRP] La suite dans le sujet [Appartement de Luigi] Un dîner à trois. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Empty
MessageSujet: Re: [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible   [Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Black Diamond Club] Une dernière soirée paisible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sight :: Terrain de jeu - New York City :: New York, New York :: Bronx-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser