Red Sight

Chronique du Monde des Ténèbres, Jeu de rôle par forum.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 [New York Stock Exchange] Krach !!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
the Chronicler

the Chronicler

Nombre de messages : 117
Localisation : Saint-Cloud / Nantes
Date d'inscription : 10/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeMar 27 Nov - 0:27

The Chronicler est abasourdi de voir Cassandre se relever, mais également infiniment soulagé. Puis ses hommes tournent leurs armes vers lui, et il a le réflèxe de lever les bras. S'il était vivant, il aurait sûrement déglutti et de la sueur aurait coulé sur son front. L'intervention de la Ventrue, cependant, lui sauve la mise, mais dès que les hommes braquent leurs fusils sur le groupe de Vampires de l'autre côté de la pièce, il fait un pas en avant, les bras dressés en signe d'opposition. Laissant son sang parler pleinement pour ainsi mieux dissuader les hommes armés, sans doute des goules, d'ailleurs, il dit en pointant vers Orso :

« Non ! Lui seulement ! Séparez les autres ! »

Il doit en même temps lutter contre son aversion pour les armes à feu, mais il sait également que l'Ordre a placé la jeune Mekhet sous sa responsabilité, il se doit de la protéger. Et l'idée de voir tous ces Vampires, y compris sa meilleure alliée du moment, transformés en charpie sans rien faire lui est insupportable.

[Jet de Révérence contre les 5 gars, -2 dés, ça me laisse 8 dés : 1 succès Crying or Very sad mais 3 succès par contre à Manipulation + Persuasion, cherchez pas à comprendre... Rolling Eyes ]
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeMar 27 Nov - 16:56

[HRP] @ Liz : normalement il fallait déduire la Force de Duke à ton jet. Pas grave, du coup il a fait un test lui aussi, et 2 succès également donc ex aequo. Voyons ce que ça donne… [/HRP]


Alors que la Majesté "innée" du Chroniqueur n’eut aucun effet sur l’escouade qui déjà lui tournait le dos, ses mots, eux, firent tout de même impression. Le commando marqua un temps d’arrêt à l’exception de leur leader qui s’empressa de reprendre ses hommes.

_ "Concentrez vous !!" vociféra le type à la hache, et ce sans prêter la moindre attention à Mark.

Deux trois gestes plus tard qui étaient autant de secondes, les individus armés se tournèrent à nouveau vers les autres damnés, fort de leur objectif initial. Au même moment, Cassandre portait sa main sur l’épaule de Mark :
_ "Ils savent ce qu’ils font" lui souffla-t-elle d’une voix éraillée en lui lançant un regard qui se voulait rassurant.

Trois des hommes armés, dont celui qui semblait être le chef, se tournèrent vers Orso et Luigi tandis que les deux autres se rapprochèrent de Duke et Liz. Ces derniers s’arrêtèrent à seulement deux pas de leur cible. L’un positionna son arme en direction de Duke, quasi à bout portant. Liz put d’ailleurs voir un point rouge se balader sur le Gangrel, ce qui le gêna quand il l’eut dans l’oeil. Ce fut à cet instant que la Mekhet parvint enfin à repousser la gueule béante du Sauvage pour se libérer. Le fait que le deuxième soldat l’ait agrippé par l’épaule pour la tirer en arrière n’y était pas étranger. Mais voilà, Duke ne voulait pas lâcher le morceau ! Au moment même où l’homme qui le ciblait s’accroupit brusquement pour ouvrir le feu, il ressaisit Liz par la taille !

Citation :
Dextérité + Armes à feu + Spé + Bonus d’arme + Bonus tir auto (rafale moyenne) + Pt de volonté – localisation jambes = 16 dés = 1.2.2.3.4.4.5.6.7.7.8.8.8.9.9.10(10(6)) = 7 succès = 2 dégâts létaux pour Liz et 5 dégâts létaux pour Duke, le tout dans les jambes.

L’homme toucha les deux damnés, mais là où il ne blessa Liz qu’aux cuisses, Duke, lui, vit ses jambes être happées par la puissance de la rafale. Un grognement de rage s’extirpa de sa gorge quand il mit genoux au sol, incapable qu’il était de prendre appui sur l’une de ses jambes maintenant déchiquetée. Quant à Liz, le soldat qui l’avait déjà agrippé finit de la tirer en arrière pour la lâcher derrière lui sans aucuns ménagements, mais hors de portée de son collègue frénétique. Allongée sur le sol, la vampire fut pendant un court instant ramenée à un passé pas si lointain, jusqu’à ce qu’elle sente ses jambes à nouveau…

Des deux soldats qui géraient Duke, l’un garda le damné en joue tandis que l’autre venait d’actionner un étrange dispositif fixé à son avant-bras d’où sortit un pieu. Tous ces hommes avaient un équipement de "pointe", et ils savaient s’en servir ! Du côté d’Orso et Luigi, les choses allaient également bouger, même si ça s’annonçaient encore plus problématique !


[HRP] @ Duke : Tu as - 2 à tes jets. Ce n'est pas du tout une question de douleur mais bel et bien de mobilité tant l'une de tes jambes est baisée, genre l'os à vif. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Luigi Capitani

Luigi Capitani

Nombre de messages : 109
Age : 33
Localisation : Tours
Date d'inscription : 09/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeVen 30 Nov - 4:00

La fulgurance de la douleur à sa gorge mit momentanément Luigi dans l'incapacité totale de penser. Orso lui avait littéralement labouré le cou avec ses crocs, et Luigi se sentait au bord du gouffre. La vitae vint rapidement à sa blessure, mais il lui faudrait beaucoup de sang pour récupérer. Luigi devait maintenant essayer de s'éloigner d'Orso pour pas être pris pour cible. Il tenta de ramper le plus loin possible...

[J'utilise un point de vitae pour soigner un dégat létal. Euh non d'ailleurs avant de faire ça, une petite précision. Luigi a 7 en santé, et il avait 2 dégâts contondants, en prenant 6 dégâts létaux, ça fait quoi? 6 létaux, un contondant? 7 létaux? (auquel cas Luigi tombe en torpeur)]
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeLun 3 Déc - 19:19

[HRP] Au temps pour moi. Luigi tombe bel et bien en torpeur, la contondante qui "déborde" se transformant en létal. Tu en as pour une semaine, deux si tu ne dépenses pas au moins trois points de Vitae pour guérir trois points de dégâts létaux. Tout ça va se gérer durant ta torpeur de toute façon, on va voir ça au plus vite…

D’ailleurs, il en va de même pour Duke. Il a d’abord écopé de 4 dégâts contondants, puis 5 autres avant d’en essuyer 5 létaux, transformant le tout en 8 blessures létales et 1 aggravée. Torpeur pour l’Irlandais itou ! Deux semaine pour sa part, trois si il n’a pas de quoi soigner au moins trois létales… Mais comme je le disais plus haut, on va voir ça après la fin de cette scène. [/HRP]



Luigi lutta pour ne pas succomber à ses blessures mais ce fut vain. Son corps était maintenant si meurtri qu’il sombra dans le lourd sommeil qu’est la torpeur, au moment même où Orso le laissa chuter au sol négligemment. Le pianiste s’abandonna au destin, incapable de savoir ce qui allait lui arriver. Avant de clore ses yeux, il vit son implacable bourreau se retourner vers quelques silhouettes qui s’étaient rapprochées, puis tout s’estompa.

Orso avait donc repéré instinctivement les hommes armés qui se dirigeaient vers lui. Quand il lâcha Luigi pour hurler sa fureur à ses nouvelles proies, deux des types lui tirèrent dessus sans plus attendre. Mais voilà, l’un s’était dangereusement rapproché et Orso put saisir le canon de son fusil d’assaut en un battement de cil, le déviant d’un mouvement brusque. Du coup, ce fut son propre camarade qu’il blessa, ce dernier ayant tout de même eut le temps de toucher sa cible en plein poitrail. Le vampire recula sous l’impact de la rafale, mais plus encore sous la force du foudroyant coup de poing qui s’ensuivit, porté par l’individu à la hache.

Orso se cabra, un pieu figé dans l’épaule. Loin d’en être incommodé, il était déjà sur le point de bondir quand, sur sa gauche, deux autres soldats le prirent par surprise, trop accaparé qu’il était par les premiers. Les nouveaux venus firent preuve d’une force surhumaine quand ils parvinrent à bloquer le vampire contre le mur, ayant poussé de concert l’imposant bureau derrière lequel il se trouvait. Cela n’empêcha pas Orso de se débattre avec toute cette puissance qui était sienne, le tout porté par sa rage qui n’en finissait pas de grandir. Il saisit ainsi par le bras l’un de ceux qui venait de l’immobiliser : il ne pouvait peut être plus bouger mais ce n’était pas le cas de ses proies ! Il tira le type vers lui qui hurla de douleur quand son épaule se disloqua en un sinistre craquement, allant jusqu’à déchirer ses chairs. Une gerbe de sang jaillit sur le visage d’Orso tant il faisait montre de violence. Les hommes armés ne pouvaient pas tirer sur la vampire, au risque de blesser leur collègue déjà bien mal en point. Alors, en un éclair, tous s’attelèrent à maintenir le monstre "emprisonné" tandis que leur leader venait de sauter sur le bureau avec une grâce impressionnante. Là, il fit un rapide tour sur lui-même pour frapper Orso de sa hâche !

*Schcrakkk*

Le corps d’Orso s’affala sur le bureau… mais sa tête était restée sur la hache qui était plantée dans le mur ; l’incontrôlable Ventrue venant d’être décapité ! Son corps ne tarda à se flétrir pour laisser des vêtements souillés de cendres. Quant à la tête du Ventrue, elle sembla se statufier avant de finir en un petit tas informe de poussières qui s’écoula lentement le long du mur, à l’instar d’un sablier.

Le chaos avait prit fin, et Orso avait rencontré la Mort ultime !

Le leader de l’escouade d’intervention retira sa hache du mur, les dernières cendres d’Orso formant alors un léger nuage qui eut tôt fait de se volatiliser. Il ordonna ensuite à l’un de ses hommes d’emmener au plus vite ses deux collègues blessés, dont l’un avait presque le bras arraché, à un lieu qui se nommait "la chambre". Le quatrième soldat, qui à y regarder de plus près s’avérait être une femme, se plaça à l’entrée du vaste bureau pour camper position. Enfin, après avoir fixé sa hache à sa ceinture, celui qui était sans conteste une puissante goule se dirigea vers Cassandre. Il enleva l’un de ses gants et remonta sa manche…

Sinon, des nouveaux-nés, Liz et le Chroniqueur étaient les seuls à être encore debout, (même si il restait encore à savoir où se trouvait Benedict). Face à eux, Luigi et Duke étaient allongés sur le sol, inertes. Le Gangrel aussi avait donc finalement plongé dans la torpeur. Incapable de se relever et rattrapé par ses blessures, il avait finit par s’affaler sur le sol où il s’était comme recroquevillé, son sommeil mettant fin à la rage qui l’avait dévoré.

L’Ombre et l’Incube revenaient de loin. Mais qu'avait-il donc bien pu se passer pour en arriver là ?
Revenir en haut Aller en bas
Liz

Liz

Nombre de messages : 132
Localisation : Nantes / Saint-Cloud
Date d'inscription : 08/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeMar 4 Déc - 20:50

Tombée à genoux, Liz mit un peu de temps à réaliser ce qui venait de se dérouler sous leurs yeux. Son premier réflexe la poussait à se jeter sur le type qui l'avait truffée de plomb et de l'égorger sur place, mais ses ardeurs meurtrières furent vite calmées par l'ampleur de ce que la mort d'Orso impliquait : ces imbéciles tueurs de vampires venaient de faire disparaître la seule personne qui aurait pu leur venir en aide sur cette affaire !

Serrant les poings de rage et de frustration, la Mekhet se releva lentement, dardant un regard assassin sur l'homme à la hache. Elle se préparait à l'agonir d'injures, mais l'amplitude du désastre l'accablait : Luigi et Duke inconscients, probablement en Torpeur, d'après le peu qu'elle en savait sur le sujet. Orso parti en fumée. Et le reste des troupes bien peu vaillant. Quant à la montre... Liz jeta un regard autour d'elle pour voir où était passé le si précieux objet.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesailesdusilence.free.fr
the Chronicler

the Chronicler

Nombre de messages : 117
Localisation : Saint-Cloud / Nantes
Date d'inscription : 10/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeMer 5 Déc - 16:24

The Chronicler ayant fait ce qu'il pouvait, il retourne auprès de Cassandre pour lui offrir son bras afin de l'aider à tenir debout. Il détourne les yeux lorsque les détonations retentissent et tressaille de tout son être. Lorsqu'il les ouvre à nouveau, c'est le carnage. Il contemple l'étendu des dégâts d'un air triste. Orso est fini. Leur enquête qui aurait pu s'achever ici et maintenant risque de se rallonger, mais Cassandre connaîtra sûrement des détails sur ce Damné et leur permettra d'avancer.

Duke et Luigi n'ont pas l'air de se relever : torpeur sans doute. Liz a l'air entière, mis à part quelques dégâts aux jambes qu'un peu de sang aura tôt fait de soigner.

The Chronicler attrape d'une main une chaise qu'il propose à Cassandre avant de se rendre aux côtés de sa collègue afin de s'enquérir de sa santé. Il essaie de garder les hommes de Cassandre et leurs armes de destruction massive en dehors de son champ de vision, il en a assez vu pour aujourd'hui.


Dernière édition par le Jeu 6 Déc - 2:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeMer 5 Déc - 18:05

Respectueusement, Cassandre refusa la chaise que le Chroniqueur lui proposa. Elle se tenait donc debout quand le type à la hache s’agenouilla devant elle. Il tendit alors son poignet à la damnée qui y plongea ses crocs sans plus tarder. Alors qu’il s’éloignait pour s’inquiéter de l’état de Liz, Mark sentit le poids du regard du guerrier qui ne le quittait pas des yeux, le visage partagé entre austérité et extase, comme le laissaient percevoir les quelques grimaces que le plaisir du baiser de sa maîtresse lui procurait.

Quant à Liz, toute fulminante qu’elle était, elle alla jusqu'à balayer la vaste pièce du regard pour trouver la montre à gousset qui, en fait, n’était nulle part ailleurs que dans sa propre main ! Le chaos de la scène oblige, elle en avait oublié qu’elle avait récupéré la précieuse tocante au moment où Duke et Orso s’étaient affrontés…

Ce fut à ce instant que Benedict fit son retour dans le bureau, non sans avoir déclenché une certaine raideur chez la femme soldat qui gardait la porte. A voir son état, le Cartien avait dû lui aussi avoir maille à partir. Il se dirigea vers Liz et le Chroniqueur quand il vit l’état de Duke et de Luigi. L’air estomaqué, et fidèle à lui-même, il déclina alors : "Putain d'bordel de merde…"
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeSam 8 Déc - 19:35

Benedict expliqua au Chroniqueur et à Liz qu’en allant chercher de l’aide il était tombé sur quatre types qui attendaient dans une pièce non loin de là. A sa plus grande surprise, les gus lui avaient sauté dessus quand il leur avait dit ce qui se passait ici. D’après le Cartien, ils étaient trop coriaces pour être de simple mortel. Benedict raconta avoir été plutôt bien "sollicité" par deux d’entre eux pendant que les autres en avaient profiter pour se tirer de la pièce, armés jusqu’aux dents. Des coups de feu éclatèrent alors dans le couloir, et tout alla très vite… Benedict avait fini par défaire ses adversaires grâce à l’intervention inespérée de soldats d’élite. Après avoir reprit ses esprits et contrôlé sa Bête, il suivit ceux qu’ils l’avaient tirer de ce mauvais pas (à savoir l’escouade de choc qui venait de mettre fin aux nuits d’Orso) pour finir par rejoindre les nouveaux nés devant qui il se tenait maintenant.

Pour en revenir à Cassandre, elle avait fini de se requinquer. Elle était maintenant en pleine discussion avec le type à la hache qui s’appelait Chase. C’était le branle-bas de combat. Manifestement, l’un comme l’autre étaient plus qu’embarrassé par la disparition d’Orso de Sanctis. Le guerrier argua qu’il n’avait pu faire autrement face au damné si puissant et incontrôlable, tout comme ses hommes et lui avaient dû éliminer les suivants du Ventrue qui ne leur avaient pas laissé le choix. Imperturbable, Cassandre lui lança qu’il était inutile de perdre du temps en diverses explications oiseuses. Elle lui intima, ainsi qu'a la femme-soldat, de se poster au bout du couloir sans piper mot afin de veiller sur les invités qui avaient la chance d’être encore entiers. Ensuite, elle renvoya une dizaine de types en costumes qui venaient tout juste d’arriver en leur ordonnant de sécuriser le bâtiment au plus vite. Enfin, elle se dirigea vers Benedict, Liz et le Chroniqueur pour les remercier quant à leurs réactions, et aussi pour s’excuser de ce cataclysme. Cassandre les pria d’attendre ici, puis elle quitta sans plus tarder le vaste bureau. Elle partit prévenir Johnston, qui selon elle était à même de prendre les dispositions qui s’imposaient, Farrow, qui pourrait peut être répondre aux interrogations que les infants étaient les premiers à se poser, sans oublier bien sûr le Préfet et Lucinda qui étaient les mieux placés pour aider Duke et Luigi. La fin de nuit promettait d’être longue…

Les nouveaux-nés se retrouvèrent donc seuls. De son côté, Benedict était incapable de rester en place. Il disait n’avoir que faire des excuses de Cassandre. La vision de Luigi allongé sur le sol et à la gorge déchiquetée n’avait pas manqué de le troubler. Le Cartien faisait les cent pas tout en jurant contre cet Orso de Sanctis qui les avait agressé si prestement. Il s’approcha du bureau pour cracher sa haine sur les cendres du Ventrue après avoir clamé haut et fort que celui-ci avait rencontré le sort qu’il méritait. De rage, il arracha la cape qui était bloquée contre le mur. Son geste envoya voler un objet jusqu’aux pieds de Liz et du Chroniqueur. Il s’agissait d’un pendentif, de la même facture que la montre à gousset, et avec le même blason ! Ils s’en saisirent et purent alors voir à l’intérieur la portrait du même homme qui se trouvait sur la photo de la montre, et en face celui de son épouse : Mr et Mrs Stewardson !

A bien y réfléchir, et à têtes reposées, il était maintenant évident que ce Mr Stewardson était Orso de Sanctis, ou plutôt avait été…
Revenir en haut Aller en bas
the Chronicler

the Chronicler

Nombre de messages : 117
Localisation : Saint-Cloud / Nantes
Date d'inscription : 10/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeSam 8 Déc - 20:10

The Chronicler retourne le pendentif dans sa main avant de continuer à le faire passer pour que tous puissent le regarder.

« C'est donc bien lui sur la photo, mais ça ne veut pas dire que c'était lui dans le cimetière. Je pense toujours que quelqu'un lui a volé cette montre et s'en est servi pour faire peser sur lui les soupçons du meurtre des deux Cartiens. Il devait beaucoup y tenir pour entrer dans une telle rage à sa vue. Il a dû croire un instant que c'était nous qui la lui avions volée... Pauvre diable. »

Il tourne un regard plein de compassion vers les cendres du Damné qui n'a sûrement pas mérité ce qui lui est arrivé. Cependant, la mort du suspect numéro un ne signe pas la fin de l'enquête, car aux yeux du Daeva, ce suspect n'est pas le coupable, mais un pion. La question qui lui hante donc l'esprit est de savoir à qui la mort de Simmons et Clarke a bénéficié. Certainement pas à l'Invictus, puisque toutes les preuves pointent vers eux. Alors à qui ? Peut-être Cassandre, Johnston et Farrow auraient plus de réponses. Après tout, Orso a été spécifiquement visé par ce complot, et ceux qui le connaissaient sauront sûrement qui le haïssait au point de fomenter un tel coup.
Revenir en haut Aller en bas
Liz

Liz

Nombre de messages : 132
Localisation : Nantes / Saint-Cloud
Date d'inscription : 08/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeSam 8 Déc - 22:49

Restée pensive un instant, Liz finit par intervenir, avec un signe de tête approbateur au Chroniqueur :

- Je suis entièrement d'accord avec votre raisonnement. Sa réaction ne colle pas avec ce qu'on veut nous faire croire. S'il s'était vraiment agi du meurtrier, il aurait su qu'il avait perdu sa montre au cimetière. Il n'aurait donc pas été plus étonné que cela en la voyant entre nos mains. Or, ce n'a pas été le cas.

Elle s'interrompit quelques secondes, les sourcils froncés :

- Je pense que nous pouvons nous tourner plutôt vers la piste politique, dorénavant : un meurtre commis avec l'intention de nuire à la réputation d'une ligue, ou même d'une côterie, peut-être. Bien que je n'exclue pas la possibilité d'une vengeance personnelle... Qui sait ? Peut-être tout cela a-t-il été orchestré pour se débarrasser d'Orso en le faisant accuser, emprisonner, tuer, que sais-je encore... Toujours est-il que la personne qui a réussi à dérober sa montre à Orso devait bien le connaître : il savait que cet objet pouvait le rendre identifiable et qu'il y tenait beaucoup. Sans oublier qu'il a pu approcher Orso ou son refuge d'assez près pour accomplir son vol...

Nouveau silence.

- Cela ne nous avance guère plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://lesailesdusilence.free.fr
the Chronicler

the Chronicler

Nombre de messages : 117
Localisation : Saint-Cloud / Nantes
Date d'inscription : 10/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeDim 9 Déc - 23:44

« Ne nous laissons pas abattre. Cassandre ou M. Johnston auront sûrement des réponses, ou peut-être Mme. Farrow. Attendons qu'ils arrivent, et nous verrons. Cassandre le connaîssait, c'est certain, nous en apprendront donc forcément plus dans un instant. Un peu de patience. »

Il s'asseoit en même temps sur le bureau, essayant de tourner le dos aux corps de Luigi et Duke. Même s'il sait qu'ils se relèveront, pour le moment, ils ont toute l'apparence de cadavres, et cela ne s'accorde pas tellement avec la nature du Chroniqueur. Il tourne le visage vers la porte, attendant de voir les grands pontes de l'Invictus revenir pour éclairer leur lanterne.
Revenir en haut Aller en bas
Liz

Liz

Nombre de messages : 132
Localisation : Nantes / Saint-Cloud
Date d'inscription : 08/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Déc - 0:56

Liz acquiesça en silence et se mit quant à elle en devoir d'inspecter le champ de bataille qui avait autrefois été un bureau. Elle jetait de temps en temps un coup d'oeil à Benedict, pour voir comment se comportait le Cartien, qui s'était encore montré d'une aide à toute épreuve durant ce qui venait de se passer...

Cependant, après avoir jeté un regard circulaire à la pièce, elle sembla réaliser qu'elle avait été blessée au cours de l'affrontement. Après tout, cela faisait bien longtemps qu'elle ne ressentait plus de douleur dans les jambes, et c'était au moins une des choses que son état vampirique n'avait pas changées. Elle se rappela qu'il lui suffisait de se concentrer un peu pour refermer les plaies et réparer les tissus, ce qu'elle fit aussitôt, non sans une pensée amère pour Naquin, le premier vampire qu'elle avait vu utiliser de tels pouvoirs, à ses dépens bien entendu.

[Deux points de vitae dépensés pour soigner deux blessures léthales]

En passant, elle songea qu'elle devrait bientôt penser à se nourrir, si elle ne voulait pas finir dans le même état que ses deux camarades d'infortune. A ce sujet... Elle s'attarda un instant sur les corps immobiles de Luigi et de Duke, curieuse d'examiner les effets que produisait la torpeur sur ses congénères. Puis, elle se rendit auprès du tas de cendres qui avait été jadis un certain Monsieur Stewardson, alias Orso de Sanctis. Elle examina de près les restes du vampire et leurs alentours, au cas où certains de ses effets personnels n'auraient pas subi le même sort que leur détenteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesailesdusilence.free.fr
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Déc - 18:32

Benedict s’était calmé lorsque Liz et le Chroniqueur lui avaient montré le pendentif avec la photo d’Orso. Il n’entravait peut être pas grand-chose mais il voyait bien que tout ne collait pas. Il se contenta d’écouter ses collègues. Un brin nerveux, le Cartien tournait en rond. Il savait bien qu’il n’était pas le bienvenu ici et que tous les damnés qui allaient débouler d’un instant à l’autre ne manqueraient probablement pas de le lui faire sentir.

De son côté, Liz examinait donc les restes d’Orso. Au premier abord, elle ne vit rien d’autre que le pieu qui avait blessé le puissant vampire. Il y avait aussi ses vêtements maintenant poussiéreux, des habits bien singuliers qui à n’en pas douter correspondaient à la description que Maya Price avait faite de l’agresseur de Simmons et Clark. Alors qu’elle s’apprêtait à en rester là, le regard de la Mekhet fut attiré par un objet brillant. Sous le bureau, juste à côté du tas de cendres qu’était devenu Orso, se trouvait une bague. Il s’agissait d’une chevalière qui elle aussi devait dater…

Les nouveaux-nés restèrent seuls encore un petit moment. Durant ce laps de temps, ils se mirent d’accord sur le fait que le pendentif, étrangement, était un objet plutôt destiné à une femme, ou à une "gonzesse" surenchérit Benedict. L’objet avait de nombreux points communs avec la montre, les pierres précieuses en plus. C’est ce détail, ainsi que la forme du pendentif, qui les amena à leur déduction.

Peu après, las d’attendre, Benedict sortit son téléphone avec la ferme intention de dire à Nik Korda tout ce qui s’était passé ce soir. Il n’eut même pas le temps de se plaindre de l’absence de réseau que déjà une voix lui intima de raccrocher, ce que le Cartien fit sans demander son reste.

C’était Cassandre. Elle fut la première à revenir sur le lieu du drame. Elle expliqua alors aux nouveaux-nés que Johnston, Bickle, et Lucinda n’allaient plus tarder. Pendant ce temps, Chase et la femme soldat qui étaient de retour mirent Duke sur une civière pour le transporter hors du bureau. Ils ne firent pas de même pour Luigi, se contentant de draper son corps inerte car la Sire de celui-ci avait expressément ordonné que personne ne touche à son infant. Apparemment, Cassandre connaissait assez bien Lucinda pour ne pas déroger à ses directives.
Toujours était-il que les nouveaux-nés apprirent que leurs camarades tombés en torpeur allaient être réveillés dès ce soir. L’affaire à traiter était importante, et son dénouement exigeait la présence de tous ceux qui y avaient participé. Telle était les consignes que la Reine Rowan avait données, car oui, la Rouge était bien évidemment au courant.

Liz, le Chroniqueur et Benedict n’eurent pas le temps de s’interroger quant aux déclarations de Cassandre que déjà son Père, Damien Edward Johnston, était présent. Accompagnés par quelques servants, il venait d’arriver avec Lucinda à ses côtés. Cette dernière ne lâcha pas un mot. Elle se dirigea vers Luigi et le saisit dans ses bras sans même soulever le drap qui le couvrait. Sur ce, elle rebroussa chemin pour quitter la pièce. Quant au leader de l’Invictus, il fit preuve d’une grande considération à l’égard des nouveaux-nés. Il leur pria de bien vouloir les excuser pour cette affreuse soirée, ce qu’ils ne purent refuser tant sa présence était écrasante. Même Benedict ne trouva rien à redire.

Enfin, après leur avoir signifié que Bickle s’occupait en ce moment même de Duke, Damien Edward Jonhston invita les nouveaux-nés à suivre ses employés et Cassandre dans un endroit plus "serein". Une réunion dite extraordinaire allait se tenir où la Reine elle-même serait présente. Cela allait avoir lieu au Lincoln Center, dans l’Upper West Side, plus exactement au sein de l’Elysée qu’était le Metropolitan Opera. Johnston les rejoindrait après être allé quérir Latvinia Farrow. Il ne cachait pas la crainte que suscitait en lui la réaction de sa sœur de Ligue quand elle allait apprendre la perte d’Orso, et les circonstances de ce triste évènement...

Apparemment, la situation semblait encore plus compliquée que ce à quoi s’attendaient les nouveaux-nés. Liz, le Chroniqueur et Benedict n’allaient pas tarder à être rejoints par Duke et Luigi qui furent donc arrachés à leur torpeur… Accompagnés par Cassandre, Bickle et Lucinda, la procession des damnés allaient se rendre au conseil où la Reine Rowan en personne les attendait ; la bien nommée Bloody Derry !!


* * *



[HRP] @ Duke et Luigi : Vous récupérez 3 blessures létales. Inutile de dire que vous êtes encore bien faible… Duke, pourrais-tu mettre à jour ta signature s’il te plait. Wink

@ Liz et au Chroniqueur : Vous récupérez 1 point de Vitae si vous acceptez l’offre de Johnston, à savoir : boire du sang en carafe, l’urgence du moment ne lui permettant pas de vous fournir un met plus approprié.

Petit rappel concernant les règles : En dessous de 4 pts de Vitae, c’est avoir "faim", en avoir 1 ou moins, c’est être "affamé"…

A suivre dans le sous forum Coterie, sujet Conseil exceptionnel. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[New York Stock Exchange] Krach !!
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]
» 2019 après la chute de New York [DVDRiP] Fantastique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sight :: Terrain de jeu - New York City :: New York, New York :: Manhattan-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser