Red Sight

Chronique du Monde des Ténèbres, Jeu de rôle par forum.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 [New York Stock Exchange] Krach !!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeMer 8 Aoû - 20:06

Ce soir là, Luigi, Duke, le Chroniqueur, Liz et Benedict s’étaient une fois de plus retrouvés pour poursuivre leurs investigations. Ils devaient rencontrer Damien Edward Johnston, le dirigeant de l’Invictus, le damné le plus à même de les éclairer sur les indices qu’ils avaient jusqu’à présent relevé. Les cinq nouveaux-nés attendaient donc ce dernier là où il les avait convié, ni plus ni moins que dans l’édifice de la bourse de New York, en plein cœur du Financial District.

Krach !!


[New York Stock Exchange] Krach !! Nystockexchangechristmanj8


Le quartier des affaires de la Grosse Pomme, et tout particulièrement le New York Stock Exchange, était étrangement calme une fois la nuit tombée, contrastant énormément avec la frénésie qu’on lui connaissait en journée.

Pas moins de sept hommes type "agent de sécurité" avaient accueilli les jeunes damnés quand ils étaient arrivés sur Wall Street. Toutes les décorations et autres lumières dédiées aux fêtes de fin d’années qui décoraient les rues ne suffisaient pas à égayer ces gros bras. Seul l’un d’entre eux se montra sociable, et même révérencieux. C’est lui qui se chargea d’expliquer que Mr Johnston aurait un léger retard et qu’il s’en excusait. En attendant, les visiteurs furent conduits dans une salle de réunion d’une quarantaine de mètres carrés qui n’avait pas la moindre fenêtre et dont une longue et grande table remplissait la majeure partie de l'espace. Là, on leur demanda de patienter en attendant qu’ils soient pris en charge, ce qui n’était plus qu’une question de minutes d’après ce qu’on venait de leur dire.

Les nouveaux-nés se retrouvèrent seuls, libres de se mettre d’accord sur la marche à suivre afin de continuer leur enquête dans les meilleures conditions possibles...
Revenir en haut Aller en bas
Luigi Capitani

Luigi Capitani

Nombre de messages : 109
Age : 33
Localisation : Tours
Date d'inscription : 09/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeJeu 9 Aoû - 6:36

Luigi était assez nerveux. Revoir Johnston le mettait mal à l'aise. Lui parlerait-il de sa rencontre avec Nik Korda? De la réaction de Lucinda? Et cette enquête qui venait troubler les débuts un peu complexes de Luigi dans la vie vampirique. Retrouver encore une fois ses "collègues" avec qui il n'avait rien en commun ne l'enchantait pas non plus. A ce moment précis, il aurait tout donné pour jouer tranquillement du piano au Black Diam.

-"Bien... on s'apprête à demander au chef de l'Invictus de New York s'il peut nous parler d'une bande d'excentriques qui s'habillent comme au Moyen-Âge..."

On sentait une pointe d'amerume dans les paroles de Luigi.

-"Au fait, Liz... vos petites affaires de la nuit dernière prennent-elles un tournant qui vous est favorable? Si vous avez quelques courses à faire dans la soirée, n'hésitez pas, quelqu'un pourrait peut-être vous déposer à l'épicerie la plus proche."

Luigi s'en voulut juste après avoir prononcé cette remarque acerbe. Après tout, Liz n'était probablement pas plus heureuse que Luigi de se voir confiée cette enquête.

-"Excusez-moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Liz

Liz

Nombre de messages : 132
Localisation : Nantes / Saint-Cloud
Date d'inscription : 08/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeVen 10 Aoû - 1:38

[Sorry pour l'incohérence de style, mais je vais repasser en narration à la 3e personne. Trop dur d'écrire à la première personne !!!]

Le regard que Liz lança à Luigi aurait pu le crucifier sur place. Et c'est sur un ton plus que glacial qu'elle lui répondit :

Si vous pouviez garder vos remarques fielleuses pour vous, je pense que tout le monde apprécierait. Mes agissements ne regardent que moi, et je n'ai pas besoin d'un garde-chiourme. Encore moins d'un traîne-savate miteux et pédant, tel que vous. Le jour où j'aurai besoin de vos commentaires stériles, je vous le ferai savoir.

Liz ponctua sa phrase d'une moue dédaigneuse et détourna les yeux avec mépris. S'adressant à ses autres compagnons, elle reprit, la voix encore tremblante de la colère qui l'avait saisie :

L'un d'entre vous a-t-il une idée pour aborder le sujet qui nous préoccupe sans pour autant froisser notre hôte ? Je doute qu'accuser directement un de ses "collègues" d'avoir tué Clark et Simmons soit une manière très délicate d'entrer en matière.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesailesdusilence.free.fr
the Chronicler

the Chronicler

Nombre de messages : 117
Localisation : Saint-Cloud / Nantes
Date d'inscription : 10/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeVen 10 Aoû - 1:57

The Chronicler suit les portes-flingues, une expression des plus neutres vissée sur son visage, tandis qu'à l'intérieur de lui, une certaine aigreur a pris forme. Il ne s'attendait pas à avoir à trimballer toute la smala de ses "collègues" pour cette réunion. Entre le goût des réflexions inutiles de l'un, les grognements inintelligibles de l'autre et le vide intersidéral qui emplit la caboche du dernier, ce serait un miracle qu'ils parviennent à tirer quoi que ce soit de cet entretien. Le Dragon pensait que lui seulement, et Liz à la rigueur, rencontreraient M. Johnston et qu'ils pourraient l'interroger sans craindre une boulette qui viendraient sûrement de la part des autres. Après tout, qui est-ce qui a dégotté ce rendez-vous ?

Sans plus attendre, Luigi justifie toutes les craintes de l'écrivain en mettant les deux pieds dans le plat. Un instant, il se demande si sa collègue ne va pas lui arracher la gorge d'un coup de dent. Mais non, elle ne fait que lui lacérer le visage de réflexions incisives. Lorsqu'elle achève sa tirade, The Chronicler fronce les sourcils en une expression qui dit clairement "vous l'avez bien cherché".

Lorsque Liz pose une question, il saute sur l'occasion de changer de sujet et répond immédiatement :


« Je n'ai nullement l'intention d'accuser qui que ce soit de l'Invictus, pour l'instant. Je ne considère pas du tout Latvinia Farrow comme un suspect. Au mieux, je pense qu'elle nous donnera une liste de contacts, et tout ce que j'attends de cet entretien, c'est qu'il lave le nom de cette dame et peut-être qu'il nous fournisse le nom de son tailleur. Si nous nous y prenons ainsi, il n'y a aucune raison que nous froissions M. Johnston. Encore faut-il savoir s'y prendre... »



Sur ces mots, il roule des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeVen 10 Aoû - 12:02

Les damnés étaient tous là pour la même chose ; la mort de Clark et Simmons. Ils devaient résoudre cette enquête de concert, et c’était là un sérieux problème à en voir la scène qui se déroulait alors. Mark avait dû se faire une raison quand ils s’étaient tous retrouvés ce soir pour ce rendez-vous. Et puis ce n’était pas uniquement en raison du Préfet, Johnston aussi avait souhaité rencontrer tous les nouveaux-nés qui géraient cette affaire. Restait pour lors à savoir ce que cela allait donner…

L’ambiance était on ne peut plus tendue, le silence qui régnait dans cette salle n’avait fait qu’accentuer la dureté des mots échangés entre Luigi et Liz. A l’instar du Chroniqueur, Benedict ignora cette dispute dans l’espoir de détendre l’atmosphère.
_ "C’est pourquoi je vais pas parler, pasque c’est sûr que Johnston m’a pas à la bonne" lança le Cartien pour répondre à Mark, la voix rieuse. "En gros j’vais faire comme vous la nuit dernière ; me faire insulter et fermer ma gueule. Pîs de toute façon, c’est pas comme si la causerie c’était mon truc."

Le colosse, tout souriant qu’il était, apostropha Luigi d’un léger coup de coude tout en posant un regard amusé sur ses collègues. N’attendant pas de voir la (non) réaction de ces derniers, Benedict poursuivit :
_ "Au fait, j'ai appris que cette Farrow est une damnée 'achement importante, ya pas d'doute, et que le coterie dont elle est la boss est en chemise avec la Lancea Sanctum en plus… Ché pas ce que vous en pensez de tout ça, mais moi je trouve que ça pue grave !"

Toujours jovial, le Cartien lança un bref regard à Duke.
Revenir en haut Aller en bas
Duke

Duke

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 14/03/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeMer 15 Aoû - 20:57

Duke rendit un regard neutre à Benedict, hochant légèrement la tête, toujours coiffée de son galurin. Se balançant un peu, il fit quelques pas dans la pièce, avant de tirer bruyamment une chaise et de s'asseoir sur le bord de celle-ci, les genoux parallèles au côtés de la table, et tourné vers les autres.

Penché en avant, les coudes sur ses genoux, le SDF commença à se gratter la barbe, l'air ailleurs. Toute cette histoire commençait effectivement à puer. Ils avaient à faire à trop de pontes... Et puis Benedict avait raison, se laisser insulter et fermer sa gueule, ça allait un temps. Dans quel guépier Bickle l'avait-il fourré ??! Et pourquoi ?... 'les soirées mondaines à se faire vaseliner la rondelle' comme il appelait ce genre de réunion, c'était pas son truc, et son enfoiré de boss le savait.

Comme pour le grand Cartien, le silence pesant de l'Irlandais indiquait que celui-ci ne participerait sans doute que très peu à l'entrevue.
Revenir en haut Aller en bas
Liz

Liz

Nombre de messages : 132
Localisation : Nantes / Saint-Cloud
Date d'inscription : 08/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeMar 21 Aoû - 22:55

Une moue crispée parcourut le visage de Liz lorsqu'elle entendit les paroles de Benedict, l'éternel andouille de service. Levant les yeux au ciel, elle reprit :

Comme vous le dites si bien, Benedict : "ça pue grave". Et ça, depuis le début. Toutes les pistes que nous avons sont floues et j'ai comme l'impression qu'on essaie de nous induire en erreur. Les damnés que nous avons rencontrés jusqu'à présent ne se sont pas montrés très coopératifs. Et je ne suis guère certaine que ceux que nous verrons par la suite le serons plus. Quant à tout ce qui tourne autour des intrigues politiques, je crains que nous ne soyons pas assez âgés pour en comprendre les ressorts.

Liz s'interrompit, comme perdue dans ses pensées. Puis, elle reprit lentement, réfléchissant à voix haute :

En revanche, il y a peut-être quelque chose que nous pouvons faire par nous-mêmes... Je ne suis pas très experte en psychologie vampirique...

Elle ajouta en elle-même : "mais je doute fort que vous le soyez plus que moi".

... et ma spécialité, c'était plutôt les tueurs en série... Mais peut-être que le profil psychologique de cet excentrique assassin de vampires n'est pas si difficile que cela à établir.

S'adressant cette fois clairement à ses camarades, elle continua :

Profitons de notre petit "temps libre" avant l'entretien pour récapituler ce que nous savons de lui. Et nous verrons bien si tout cela est cohérent, ou si l'on veut nous faire croire à un bon gros bobard. Qu'est-ce que nous avons appris de lui ? Qu'il porte des vêtements étranges, qui pourraient l'apparenter à la clique de Latvinia Farrow. Qu'il possédait une montre à gousset : preuve que notre tueur a été étreint au début du siècle ? Ou indice sur sa famille ? Qu'il est apparemment doté d'une force phénoménale, mais ce n'est pas non plus chose rare chez nos congénères... Quelles autres informations avons-nous ?

Reprenant son souffle, Liz lança un regard interrogateur à ses camarades, mais elle n'en attendait pas trop d'eux : leur incapacité se faisait de plus en plus vive à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesailesdusilence.free.fr
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeMer 22 Aoû - 12:06

_ "Z’étiez flic comme ça ?" lâcha Benedict avant de se gratter la caboche de ses gros doigts. "Moi, j’étais le contraire d’un cogne alors… Pîs j’ai pas vu Price. N’empêche que notre vampire doit être ‘achement discret pour aller se balader en plein cœur du territoire Cartien, et pour buter deux de nos membres en plus, et tout ça sans une colle. A part ça, j’vois pas quoi dire de spécial…"

Benedict savait très bien que tout ce qui était du domaine de la réflexion n’était pas son fort. Lui, il attendait plutôt l’action, avec toutefois une certaine appréhension dans le cas présent. Bref, l’armoire à glace se tourna vers ses collègues du moment, attendant que chacun prenne part à l’invitation de Liz.
Revenir en haut Aller en bas
the Chronicler

the Chronicler

Nombre de messages : 117
Localisation : Saint-Cloud / Nantes
Date d'inscription : 10/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeMer 22 Aoû - 13:56

The Chronicler profite de l'intervention inutile de Benedict pour rassembler ses idées.

« Nous savons qu'il aurait pu tuer Maya Price en un instant s'il l'avait voulu et qu'il l'a laissée vivre. Nous savons qu'il a laissé tomber une montre à gousset qui nous permet de suivre sa piste et qui correspond au témoignage de Price. Cela nous permet de conclure que si nous suivons cette piste, c'est parce qu'il l'a bien voulu et que ce n'est pas ainsi qu'on va l'incriminer. »

Il marque une courte pause avant de reprendre.

« Mais, puisque nous sommes conscients de la possibilité d'une entourloupe, nous avons un avantage sur lui qui doit sûrement nous prendre pour des imbéciles de nouveaux-nés qui ne comprennent rien à rien. Hors, contrairement à ce que vous semblez croire, Liz, certains d'entre nous comprennent ce qui tourne autour des intrigues politiques. Chacun ses spécialités, je ne nierai pas vos talents dans le domaine de l'analyse comportementale si vous ne niez pas mon vécu dans la politique vampirique. Ils seront nos meilleures armes dans cette mission. »
Revenir en haut Aller en bas
Duke

Duke

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 14/03/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeMar 28 Aoû - 20:04

Quand le Chroniqueur a fini de parler, Duke se racle la gorge, comme s'il allait proposer lui aussi sa petite interprétation personnelle des faits... mais plusieurs secondes passent, et rien ne sort de la bouche du clochard. Au moment ou on ne s'y attend plus vraiment, sa voix éraillé se fait entendre.

"Y a des enfoirés qui veulent se servir de nous. M'étonnerait que notre tueur nous laisse remonter la piste pour le plaisir... quoique, tout est possible, au final... ... Mais surement qu'on va découvrir des choses au cours de notre enquête qui vont en faire chier plus d'un, et satisfaire d'autres...Faudrait trouver qui a intêret à voir remuer la merde."

Il fait une pause, se raclant à nouveau la gorge, avant de conclure.

"De toute façon, on n'a pas vraiment le choix.. c'est pas comme si on avait des tonnes de pistes."

Ca n'apporte pas vraiment de l'eau au moulin, mais Duke n'en a cure. Réfléchir à voix haute lui permet aussi de fixer ses idées.
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeMer 29 Aoû - 18:26

Les jeunes damnés continuaient de passer en revue les différents éléments de leur enquête, chacun y allant de sa théorie. Par exemple, Benedict trouvait que la description du tueur que Mark avançait, à savoir celle de quelqu’un qui les prenait pour des imbéciles de nouveaux-nés, correspondait plutôt bien à la majeure partie des gus de l’Invictus, ou alors de la Lancea Sanctum. C’était là les propres mots du Cartien, mais ses partenaires du moment n’étaient pas d’accord, jugeant bon d’éviter toutes conclusions hâtives. Alors le dialogue continuait, même si certains étaient plus largués que d’autres, Luigi en tête. Bien qu’ils savaient que cela ne les mènerait à rien, ils préféraient, à juste titre, envisager tous les scénarios imaginables.

Leur briefing prit fin quand l’agent de sécurité qui les avait conduit dans cette salle de réunion fit son retour. L’homme les invita poliment à le suivre, et tandis que les nouveaux-nés s’exécutaient, il leur apprit que monsieur Jonhston ne pourrait finalement pas les recevoir ce soir et qu’il les priait de l’en excuser. Toutefois, celui-ci avait pris des dispositions afin de répondre aux attentes de ses convives : Il avait dépêché une personne dont il était persuadé qu’elle serait à même de les aider. Et c’était bien sûr auprès de cette dernière qu’on les conduisait.

Toujours dans les sous-sols du New York Stock Exchnage, les damnés longèrent un long couloir au bout duquel se trouvait une imposante porte. L’agent y frappa puis ouvrit les deux larges panneaux après qu’une voix féminine lui ait dit d’entrer. Les nouveaux-nés arrivèrent dans une immense pièce, au mobilier classique mais non moins luxueux. On devinait que tous les meubles étaient ici en chêne massif, et là derrière un bureau qui ne dérogeait pas à la règle, se tenait une femme élégante, en parfaite harmonie avec l’endroit. C’était une vampire elle aussi, mais les jeunes damnés n’eurent aucun mal à étouffer leur bête tant celle qui se tenait devant eux paraissait rassurante. Cette dernière remercia l’employé puis se leva pour aller saluer ses invités.

_ "Je suis Cassandre, l’infante de Damien." se présenta-t-elle en souriant. "Ayant eu affaire à quelques déconvenues, notre Seigneur ne sera pas de la soirée. C’est donc à moi qu’il revient de vous entendre. Il m’a entretenu de ce que monsieur Alveia lui a raconté, quant à vos avancées, et je suis impatiente d’en apprendre davantage."

Cassandre jouissait d’une jolie trentaine. Chataîn, elle avait le teint clair, le visage délicat, et était de taille moyenne, dotée d’une silhouette gracile. De ses yeux noisette émanait une certaine énergie. Cette femme était pour le moins charismatique, et son apparence de secrétaire modèle n’enlevait rien à ça. A n’en pas douter, elle avait du faire chavirer plus d’un coeur de son vivant.

_ "J’espère d’ailleurs vous être utile" reprit-elle de sa voix emplie de bienséance. Elle convia ensuite les nouveaux nés à s’installer sur les canapés et autres fauteuils qui constituaient un salon dans un coin de cette vaste pièce, puis s’assit à son tour. "Alors quels sont les détails qui vous ont amené jusqu’ici exactement ? J’ai cru comprendre qu’il s’agissait d’une montre…"
Revenir en haut Aller en bas
the Chronicler

the Chronicler

Nombre de messages : 117
Localisation : Saint-Cloud / Nantes
Date d'inscription : 10/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeJeu 30 Aoû - 13:07

« Très chère Cassandre, c'est un honneur, et un plaisir, de vous revoir. »

Il effectue une légère courbette avant de s'asseoir sur l'un des fauteuils indiqués par la dame.

« On ne peut rien vous cacher, » répond-il à sa question qui, il n'en doute pas, tient plus d'une formule de politesse qu'autre chose : cette charmante Damnée est sûrement au courant de tous leurs progrès. « Nous avons écouté le témoignage de la victime humaine que le tueur a laissé vivre qui nous a appris que ce dernier avait "perdu" sur les lieux du crime une montre à gousset. La dite montre a été retrouvée par Messieurs Capitani et Benedict, et dans cette montre se trouvait une photographie, datant sans doutes du début du siècle. Y figuraient deux personnes, un homme et une femme, tous deux habillés à la mode fin XIXe début XXe, l'homme répondant à la description donnée par l'auteur du témoignage, Maya Price. Y figurait également une inscription : Mr. & Mrs Stewardson, for ever. »

The Chronicler marque une courte pause pour observer la réaction de Cassandre lorsqu'il prononce le nom trouvé dans la montre, attentif au moindre signe de reconnaissance.

« Le style vestimentaire et les méthodes du tueur ainsi que la montre et la photographie, c'est à dire tous nos indices, semblent diriger nos soupçons vers un ancien, puissant, quelqu'un affectionnant le style vestimentaire du début du siècle, celui là même, par exemple, que les gens de l'entourage d'une personne proche de votre ligue : Latvinia Farrow. Laissez moi vous assurer, madame, que, personnellement, je ne soupçonne pas le moins du monde Mme. Farrow ou son entourage. Nous sommes en face d'une orgie de preuve qui dirige notre enquête vers elle, mais également d'une foule d'incohérences qui m'ammène à penser que le véritable commanditaire voulait nous berner et nous mener à croire qu'un haut commanditaire de l'Invictus était derrière les meurtres. »
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeJeu 30 Aoû - 17:51

Cassandre hocha la tête pour remercier Mark du respect qu’il lui témoigna avant d’écouter attentivement ce qu’il avait à dire, suite à quoi elle s’adressa aux nouveaux-nés :
_ "Je vois, cela pourrait s’avérer fort ennuyeux. De fait, j’avais entendu dire que suite à vos recherches le nom de Miss Farrow était ressorti. C’est pourquoi mon père a jugé que je vous serai utile, car la charge qui est mienne m’amène à côtoyer régulièrement notre estimée consoeur. Aussi, je partage en toute certitude votre avis quant à l’innocence de Latvinia. Je ne vois pas ce que les siens ou elle aurait gagné à éliminer deux modestes nouveaux-nés qui ne faisaient d’ailleurs pas l’unanimité au sein de leur propre Ligue."

Cassandre regarda brièvement Benedict, sans une once de dédain, contrairement à ce à quoi on aurait pu s'attendre. A l’inverse, son regard était emprunt de considération. Cela sembla d’ailleurs mettre mal à l’aise le Cartien qui ne put s’empêcher de baisser les yeux.

_ "Toujours est-il qu’il est troublant de voir à quel point votre enquête progresse rapidement" fit remarquer Cassandre, de son timbre policé qui se voulait neutre. "Loin de moi l’idée de mettre en doute vos compétences, mais on ne peut que remarquer la facilité du puzzle que vous êtes en train d’assembler. A tel point que cela en devient suspect, comme vous l’avez vous-même noté." Elle fit un signe de tête au Chroniqueur avant d’englober du regard tous les nouveaux-nés. "J’abonde donc dans votre sens, et vous invite à demeurer prudent. Par ailleurs, peut-être vous sera-t-il utile de savoir qu’en ce qui concerne le cercle de Miss Farrow, les tenues passées de mode ne sont qu’une partie d’un décorum qu’elle chérit tout particulièrement. Peu sont ses proches qui revêtent de tels effets en toutes occasions, heureusement. Sans compter que d’autres membres de la Famille affectionnent ce genre d’anachronisme. Il y a également les non affiliés qui adoptent parfois des styles personnels, à l’instar de monsieur Duke…"

Tandis que Cassandre posait ses yeux sur Duke pour un court instant, ce dernier n'avait décelé aucune ironie dans ses propos. Elle paraissait étrangement bienveillante et sincère. Son humour n’avait pas échappé aux nouveaux-nés lorsqu’elle avait abordé le sujet vestimentaire de certains damnés. A voir le tailleur dernier cri qui l’habillait, il était évident qu’elle ne devait pas partager leur goût pour le rétro.

_ "Je ne vous cacherais pas les soupçons qui sont miens, afférant à une éventuelle machination qui viserait le Premier Etat" confia Cassandre en regardant tour à tour ses hôtes. "L’Invictus s’est vite trouvé au cœur de votre enquête, ne serait-ce qu’en raison de l’appartenance des victimes. Il vous faut éclaircir cette intrigue, et je suis bien disposée à vous aider. Vous comprendrez toutefois que je ne peux parler au nom de Miss Farrow. C’est pourquoi en cette soirée, notre Seigneur a sollicité la présence d’un fidèle de Latvinia, qui ne fera que confirmer notre incrédulité quant à leur implication dans cette sombre affaire."

Cassandre maîtrisait son sujet, sans aucun doute. Son maintien témoignait d’une grande assurance. Mais cela n’empêcha pas les nouveaux-nés de deviner le spectre d’anxiété qui venait de la gagner, comme si elle pensait déjà aux retombées que pourrait avoir une telle accusation. Faisant fi de ses tracas, la séduisante Ventrue reprit rapidement la parole :
_ "En attendant la venue de monsieur De Sanctis, peut-être pourriez-vous me montrer cette fameuse montre, et cette photo qui soulève tant d’interrogations ?"
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeMer 5 Sep - 15:53

[HRP] Bon bah sur ce coup là je n’attends pas Luigi, navré. J’ai toujours bon espoir pour que l'on avance plus vite. Rolling Eyes [/HRP]


Luigi sortit la montre de sa poche pour la tendre à Cassandre. Depuis qu’il l’avait récupéré au cimetière, il ne l’avait encore montré à personne, pas même à Lucinda. Il aurait souhaité le faire mais elle était en mission depuis deux nuits maintenant…

Cassandre saisit donc la montre. Elle en profita pour faire savoir à Luigi qu’elle était ravie qu’il ait eu la clairvoyance de rejoindre l’Invictus, et que la soirée où il prêterait serment approchait à grands pas. Ces civilités passées, l’élégante Ventrue examina la montre à gousset sous toutes les coutures. Elle ouvrit l’objet pour y regarder la photo qui s’y trouvait.

_ "Vous êtes dans le vrai lorsque vous dites que cet objet a un siècle, au bas mot" dit Cassandre, olympienne, sans quitter la montre des yeux. "Il en va donc de même pour la photo, et il n’est pas aisé d’identifier qui ce soit sur un pareil cliché. Même si je devais connaître l’un de ces personnages, je crois bien que je serais incapable de le remettre."

La damnée posa la montre sur la table basse puis se leva pour aller vers le meuble bar du salon. Là, elle en sortit une carafe remplie d’un liquide rouge qui à n’en pas douter était du sang. Cassandre tournait le dos aux nouveaux-nés quand elle reprit :
_ "Une autre piste me parait digne d’intérêt : Voyez-vous le sceau qui se trouve au milieu du cadran ? Il doit s’agir de la signature de l’horloger qui a conçu cette luxueuse montre. Un tel objet est probablement unique, alors peut-être qu’un spécialiste serait à même de vous aiguiller…"

Il y avait effectivement un cachet ténu au centre du cadran de la montre à gousset, semblable à un blason, et qui représentait une balance.
Revenir en haut Aller en bas
Liz

Liz

Nombre de messages : 132
Localisation : Nantes / Saint-Cloud
Date d'inscription : 08/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeLun 10 Sep - 12:57

Liz se tenait silencieuse et écoutait attentivement tout ce qui était dit, tentant déceler si Cassandre était sincère ou non.

Puis, lorsque la damnée leur parla de l'horloger qui avait conçu la montre, elle intervint doucement :

Vous avez raison, il y a peut-être une piste à creuser par là, mais les chances de retrouver quelqu'un qui puisse nous apprendre l'identité du propriétaire sont maigres, étant donné l'ancienneté de cet objet...

Tout en parlant, Liz observa de plus près le sceau de la montre, espérant y découvrir un symbole connu.

[jet de science infuse : 2 succès)
Revenir en haut Aller en bas
http://lesailesdusilence.free.fr
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeJeu 13 Sep - 16:57

Le sceau représentait une balance dont l’assise était en fait une épée, la lame pointée vers le bas pour former une ligne qui divisait le blason en deux. Sur la droite se trouvait un croissant de lune et sur la gauche un soleil, la balance penchant en faveur de ce dernier. Ces détails étaient d’une finition impressionnante. Son ancien métier oblige, Liz connaissait la symbolique de l’épée et de la balance : droiture et équité. C’était là les attributs de Thémis, déesse de la justice dans la mythologie grecque, et qui signifiait "loi divine". L’ex-flic qu’elle était ne pouvait rien tirer de plus de cet écu…

_ "J’en conviens" acquiesça Cassandre, un brin songeuse. "Mais toutes les informations sont bonnes à prendre. Si un horloger pouvait ne serait-ce que définir l’origine exacte de cette montre, comme sa date de création ou encore sa provenance, vous pourriez être susceptibles de recouper ces divers éléments avec les connaissances que vous avez sur les membres de notre Famille."

La séduisante Ventrue avait destiné ces derniers mots au Chroniqueur en particulier, à qui elle adressa un sourire poli. Elle revint ensuite au centre du salon où elle posa un plateau sur lequel se trouvait donc une carafe de sang et six verres en cristal, après quoi elle engloba les nouveaux-nés de son regard ensorcelant comme pour les inviter à se servir si ils le désiraient.

_ "Permettez" demanda courtoisement Cassandre avant de reprendre l’objet de toutes les attentions. "Comme je vous l’ai dit, je suis disposée à vous aider et c’est pourquoi je préfère être sûre d’avoir inspecté en…"

*Blam*

La porte de la vaste pièce s’ouvrit brusquement, détournant l’attention de Cassandre qui jusque là manipulait la montre. Un homme venait d’entrer, visiblement irrité ! Il était d’origine caucasienne, la trentaine passée, des cheveux noirs de jais plaqués en arrière. Une longue et élégante cape dissimulait une tenue tout aussi distinguée. Une canne accompagnait le tout, ponctuant cet aspect singulier que le personnage affichait.
Mais les nouveaux-nés remarquèrent avant tout, ou plutôt ressentirent, qu’il s’agissait d’un vampire car la colère qu’il dégageait inquiétait la Bête qui se tapissait en eux. Pour sa part, le nouveau venu ignora les jeunes damnés, n’ayant même pas pris la peine de leur jeter un regard. Ses yeux étaient rivés sur Cassandre.

_ "Je devais voir Johnston et il n’est pas présent !" gronda le damné colérique. "C’en est assez ; je ne patienterai pas une minute de plus ! Tu lui diras que je ne l’ai pas attendu pour prendre les mesures qui s’imposent !"

Tout aussi rapidement qu’il était apparu, le trouble-fête se retourna pour rebrousser chemin.

_ "Orso, attendez ! Croyez bien que notre Seigneur est le premier navré de ne pas pouvoir être présent." dit Cassandre d’une voix ferme en reposant la montre à gousset sur la table basse. "Je crains de ne pas savoir de quoi vous parlez mais ce dont je suis certaine, c’est que mon Père a toute confiance en vous. C’est d’ailleurs pourquoi il a pensé que vous pourriez aider ces…"
_ "Cette musique, d’où vient-elle !?"
l’interrompit le damné malséant.

Il faisait allusion à un son si léger qu’il en était presque inaudible. Contre toute attente, la douce mélodie s’échappait de la montre à gousset qui, ouverte, était entourée par les nouveaux-nés. Orso se retourna lentement pour voir d’où venait cette musique qui selon toute vraisemblance lui était familière.

_ "Cette montre…" reprit-il, l’air effaré, en se dirigeant pas à pas vers le fameux objet. "Où… Qu’est ce qu’elle fait là ?... Vous…" Le vampire se cabra, et les quelques mots qu’il prononçait étaient maintenant agrémentés de grognements. Sa stupeur ne tarda pas à se changer en furie quand tous crocs dehors il hurla : "OU L’AVEZ-VOUS TROUVEE !!?"

Tout ça se passa sous le regard médusé des nouveaux-nés qui étaient paralysés par les élans de leur Bête respective, celle-ci leur intimant de fuir au plus vite ! Cassandre aussi était effrayée car ça ne faisait maintenant aucun doute ; Orso venait de succomber à une frénésie de rage !


[HRP] Un ti’jet de Souillure du Prédateur svp : Résolution + Calme. 5 succès nécessaires, action étendue.
Exemple : Trois succès vous garantissent trois tours au bout desquels vous referez un jet de Résolution + Calme. Une fois les cinq succès atteints, votre Bête reflue et vous évitez le rötschreck. Un seul échec et vous succombez à la frénésie…

Jetez également votre Initiative tant que vous y êtes (je vais donc le faire pour Duke et Luigi). [/HRP]


Dernière édition par le Jeu 13 Sep - 22:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liz

Liz

Nombre de messages : 132
Localisation : Nantes / Saint-Cloud
Date d'inscription : 08/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeJeu 13 Sep - 17:53

[1 succès pour résister à la frénésie ; pas beaucoup, m'enfin...

Et pour l'initiative, ça donne 11, pas top non plus]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesailesdusilence.free.fr
the Chronicler

the Chronicler

Nombre de messages : 117
Localisation : Saint-Cloud / Nantes
Date d'inscription : 10/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeJeu 13 Sep - 17:55

[4 succès pour résister à la frénésie ! Youhou ! Et 11 aussi en Initiative]
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeJeu 13 Sep - 19:36

[HRP] Luigi a fait un succès et Duke a échoué, mais comme il est censé revenir dès ce week-end, je lui permettrai exceptionnellement de refaire son jet histoire qu’il prenne part à la bagarreuh. En attendant, il va trembler comme une feuille morte… EDIT : En fait, étant donné que Duke bénéficie de l'Aspect du Prédateur, en ratant son jet il rentre lui aussi en frénésie de rage. affraid

Initiative :

- Orso : 19
- Luigi : 17
- Benedict : 14
- Duke : 13
- Liz : 11 (modificateur d’initiative à 8 )
- The Chronicler : 11 (modificateur d’Initiative à 4)
- Cassandre : 9

Suite à la confusion qui règne, Orso jouit d’un tour gratuit, ce qui signifie qu’il va jouer deux fois de suite. Twisted Evil

Je me fiche de l'ordre dans lequel vous postez. TENTEZ ce que vous souhaitez et une fois que vous vous y serez tous collés, je résoudrai probablement tout ça dans le même message. [/HRP]



Pétrifiée, Cassandre n’eut pas le temps de réagir quand Orso fondit sur elle, tel un prédateur sur sa proie. Il approcha en un battement de cils, brisant littéralement sa canne sur la tête de la Ventrue. Nul n’eut le temps de se demander si le bruit sourd qui se fit entendre provenait du bâton ou du crâne de Cassandre car déjà cette dernière essuyait une autre attaque : avec une violence inouïe, Orso venait de lui planter dans la gorge le débris de canne qui lui restait en main. La damnée porta ses mains à son cou avant de tomber à la renverse.

D’emblée, le vampire enragé se retourna en direction des nouveaux-nés en laissant échapper un feulement éraillé. Il s’apprêtait à les attaquer quand Benedict prit les devants. Le Cartien monta sur la table basse pour bondir sur le vampire enragé en criant "Enculé !". Il tenta de lui asséner un coup de poing mais semblable à un toréador, Orso fit un pas de côté et esquiva l'assaut sans le moindre souci, allant même jusqu'à en profiter pour se débarasser de sa cape dans laquelle Benedict se retrouva empêtré.

De son côté, Luigi ne savait pas quoi faire. Il avait déjà pris part à des rixes de son vivant, bon gré mal gré, mais là c’était sans commune mesure ! C'est d'ailleurs à ce moment qu'il se rendit compte que Duke venait de succomber lui aussi à la frénésie. En vue des grognements qu'il émettait, ce n'était pas la peur qui l'avait gagné mais bel et bien la rage ! Restait à savoir ce que Liz et le Chroniqueur allaient faire…


Dernière édition par le Dim 16 Sep - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
the Chronicler

the Chronicler

Nombre de messages : 117
Localisation : Saint-Cloud / Nantes
Date d'inscription : 10/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeVen 14 Sep - 13:24

Voyant avec des yeux ébahis le nouveau venu s'acharner sur Cassandre, the Chronicler n'a pas le temps de réfléchir. Lorsqu'il reprend le contrôle de ses actions, la Ventrue est déjà au sol avec une canne plantée dans la gorge. Ni une ni deux, le Daeva se précipite à ses côtés à genoux en attrappant au passage la carafe de sang d'une main. De sa main libre, il arrache le tronçon de canne planté dans son cou avant de remplir la plaie et la bouche de Cassandre de sang pour faciliter sa régénération.

[Il est possible que je doive sacrifier ma défense pour pouvoir faire tout ça, c'est pas grave. Par contre, je perd 2 points de Volonté car j'agis au lieu de me terrer sous le bureau pour laisser les autres faire le boulot]
Revenir en haut Aller en bas
Duke

Duke

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 14/03/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeDim 16 Sep - 13:32

Comme un signal, lorsque Benedict saute sur Orso, la colère bestiale de Duke explose également. Le Cartien géant vient à peine de se faire bouler par Orso, que le Sauvage bondit à son tour dans un grognement puissant sur lui, tel un loup affamé se jetant sur sa proie.

Les ongles longs et crasseux de ses mains rendaient ces dernières, grandes ouvertes, acérées. Le damné enragé tentait visiblement de plaquer brutalement son ennemi au sol de la façon la plus directe qui soit... ses canines étaient sorties, prêtes à déchiqueter la gorge de sa proie une fois celle-ci à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Liz

Liz

Nombre de messages : 132
Localisation : Nantes / Saint-Cloud
Date d'inscription : 08/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeDim 16 Sep - 17:44

Liz mit un peu de temps à réagir à la scène qui se déroulait sous ses yeux. Par réflexe, elle porta la main à son pistolet, qu'elle avait pris soin de dissimuler dans l'une des poches de son imperméable. Elle eut cependant un temps d'arrêt : est-ce que le fait de sortir son arme dans de telles conditions allait être bien pris ? N'était-elle pas en train de faire une énorme bourde ? Mais, d'un autre côté, comment pouvait-elle arrêter autrement le combat qui se déroulait sous ses yeux ? Une ou deux balles allaient certainement handicaper les deux damnés, mais pas jusqu'au point de les tuer. Mais cela risquait également de faire empirer leur rage...

Dans la situation actuelle, elle était complètement impuissante. Et elle savait que tenter de parlementer avec eux ou de les raisonner ne fonctionnerait pas.

Prise d'une inspiration soudaine, elle leva les yeux au plafond et y chercha un détecteur de fumée. Pas un de ceux qui déclenchaient une alarme, mais qui mettaient en route l'arrosage de la pièce. Elle ne savait pas quel effet cela aurait sur les vampires en frénésie, mais cela valait tout de même la peine d'être tenté. Elle croisa les doigts pour que la pièce soit équipée d'un tel dispositif.

Après avoir scruté le plafond quelques secondes, elle aperçut ce qu'elle cherchait et pointa aussitôt son arme vers le dispositif anti-incendie. Elle pressa la détente.

[Jet d'armes à feu : 2 réussites seulement. Pfffff]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesailesdusilence.free.fr
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeMar 18 Sep - 20:51

Citation :
Force + Bagarre - Defense Orso + bonus (assaut & frénésie) + pts de sang = 3 + 4 - 7 + 3 + 2 = 1 7 4 4 6.

Duke s’écrasa sur sa proie qui ne bougea pas d’un iota pour autant. Bien que la rage gouvernait les deux damnés, Orso se mouvait avec une incroyable vivacité que lui commandait son instinct. A les voir s’affronter, c’était ce qui allait faire la différence. Ainsi, après avoir essuyé l’assaut de Duke sans une seule égratignure, Orso s’apprêtait à réduire son adversaire en lambeaux…

Ce fut à cet instant que le système anti-incendie se déclencha dans l’immense bureau, de l’eau se déversant sur tous ceux qui se trouvaient là. Liz venait de faire voler l’une des valves en tirant dessus, dans l’espoir que cela aide les vampires à reprendre le contrôle de leur Bête. C’était peine perdue ! Le regard de Duke sembla tout de même refléter un brin de raison pendant un instant mais le damné n’eut pas le temps de s’étonner de "la pluie" plus longtemps. Ce soir, sa Bête devait s’exprimer car sa non vie en dépendait. Le coup que lui asséna Orso le ramena à la triste réalité qui se déroulait alors : vaincre ou crever !

Citation :
Jet de Force + Bagarre = 3 + 3 + 2 (malus de Duke pour son assaut) + 1 (frénésie) – 2 (défense de Duke) = 1.3.4.7.8.9.10(9). 4 dégâts contondants !!

Duke écopa d’une violente frappe en pleine poitrine, à même de lui défoncer la cage thoracique, ce qui n’était pas un réel problème pour quelqu’un qui avait rendu son dernier souffle depuis un moment. Et puis la colère qui le dévorait lui épargnait toute douleur… pour le moment.

Pour sa part, le Chroniqueur ne ratait rien de l’affrontement qui se tenait juste à côté de lui. A sa manière, il veillait sur Cassandre qui se serait étouffée dans son sang depuis longtemps si elle n’avait pas été de la Famille. Même si il allait sûrement falloir un peu de temps pour que sa gorge ne demeure pas une plaie béante, il était évident que la réactivité de Mark l’avait aidée.
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

Le Conteur

Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 12/09/2006

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeJeu 20 Sep - 12:52

Tout allait très vite. Luigi se reprit en main, contournant les deux Bêtes sauvages qui s’affrontaient afin de rejoindre le Chroniqueur pour l’aider à mettre Cassandre à l’abri. Quant à Benedict, il venait de se dépêtrer de la cape d’Orso et vit alors la rage qui consumait les deux damnés frénétiques. Il n’était peut-être pas très malin mais il n’était pas totalement stupide non plus. Plutôt que de se joindre à l’affrontement pour aider Duke, et risquer par là même d’être pris pour cible par l’un ou l’autre de ces enragés, Benedict se dirigea vers l’entrée du bureau inondé…


[HRP] Allez, nouveau tour ! Orso a donc attaqué Duke, à vous de jouer maintenant. Liz doit refaire un Test de Résolution + Calme toujours dans le cadre de la Souillure du Prédateur… Action ! [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
the Chronicler

the Chronicler

Nombre de messages : 117
Localisation : Saint-Cloud / Nantes
Date d'inscription : 10/01/2007

[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitimeJeu 20 Sep - 13:24

Saisissant Cassandre sous les bras, et grâce à l'aide de Luigi, the Chronicler soulève le corps de la Ventrue afin de commencer à l'évacuer. En même temps, il s'adresse à Benedict d'un ton urgent :

« Allez chercher de l'aide ! Vite ! »

Leur vie dépendait de la rapidité d'action du Cartiens, car vu la férocité des attaques d'Orso, the Chronicler ne donnait pas cher de la non-vie de Duke. Et une fois qu'il sera incapacité, ce sera leur tour de subir les affres de son courroux. Le Daeva ne se faisant pas d'illusion quand au dénouement d'une telle confrontation, il leur faut mettre Cassandre en sécurité et trouver de l'aide tant que Duke peut le retenir. C'est pourquoi il met tout ses talents de persuasion en oeuvre pour pousser Benedict à agir et vite.

[Jet de Révérence, 3 succès, Jet de persuasion, 1 succès]

[HRP] Edit Conteur : Raté pour la Révérence. Razz [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[New York Stock Exchange] Krach !! Empty
MessageSujet: Re: [New York Stock Exchange] Krach !!   [New York Stock Exchange] Krach !! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[New York Stock Exchange] Krach !!
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]
» 2019 après la chute de New York [DVDRiP] Fantastique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sight :: Terrain de jeu - New York City :: New York, New York :: Manhattan-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser