Red Sight

Chronique du Monde des Ténèbres, Jeu de rôle par forum.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Après une nuit mortelle

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 11:43

BRONX

Freeman street
05.30pm




Le molosse avait vraiment passé une sale nuit. Non seulement tout ce qu’il avait entrepris avait été teinté de malchance, mais en plus, il avait très peu réussit a dormir pendant la nuit : beaucoup d’idées trottant dans sa tête. Enfin, maintenant, il avait un plan à plus long terme, et, maintenant, sa marcherais. Son honneur était déja en jeux, et il devrait au moins la sauver, quite a ce que cela coûte quelques vies.

Se servir de sa tête, cette phrase restait scotchée dans l’arrière de son crâne, et même si tout était de la faute des autres (Ego oblige) il fallait reconnaître que la finesse n’était pas le point fort de Heinrich. L’idée était donc simple : il devait se vendre comme le molosse, un gars qui pouvait s’occuper de n’importe qui si jamais on l’emmerdais trop : et certains avaient déjà réussis. Il devait se montrer imbattable, impitoyable, encore plus dangereux que d'habitude. Le molosse avait été frappé, et il allait se venger.

Le début de ce plan était simple : Un territoire plus grand implique une diversification, et des vendeurs en plus. Mais pour agrandir le territoire, il allait falloir des hommes pour se battre, une sorte de commando spécial du molosse qui sèmerai la terreur et permettrais de très vite calmer les ardeurs de petits cons, fusil à pompe ou non.

Pour avoir quelque chose comme ça, il fallait encore une fois quelque chose : des fonds de financement. Et là, c’était le plus dur, vu que Heinrich était fauché. Il fallait donc lui trouver quelqu’un qui serait capable de financer un tel projet contre une protection rapprochée, et donc la promesse d’un monopole sur le quartier. Son patron n’allait pas le financer aussi facilement, donc le gangsta allait devoir trouver de l’argent par lui-même et la seule chose qu’il avait à vendre, c’était ses services.
Déambulant dans les ruelles, histoire de surveiller un peu le quartier, et de faire acte de présence dans la zone, le jeune homme attrapa son portable. Dante avait l’air encore un peu excité de la vieille d’ailleurs, mais ce n’était pas si grave que ça, il allait peut-être bientôt travailler. Ce gros molosse grognait de temps en temps, reniflant a droite et a gauche, comme si il avait trouvé quelque chose. Mais au final, il restait tout de même tranquile, et ne ferait pas de bavures.

Composant le numéro d’un gars, qu’il avait réussit à avoir par diverses moyens, il espérait au mieux tomber sur lui et décrocher un rendez-vous. Toute cette prospection lui rappelait tellement les quelques entretiens d’embauche qu’il avait essayé de passer, que ça lui mettait déjà le cafard. Peut-être que le mieux serait de tomber sur le répondeur au final, mais ça voudrait dire que cette piste ne le mènerais a rien, et il préférait quand même pouvoir commencer quelque chose. Un coup de chance serait vraiment le bien venu pour la suite.

tuuuuut, tuuuuuut, le portable sonnait, peut-être que celui qui décrocherais lui permettrait d'entamer son plan. En tout cas, il fallait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 12:30

Un clic retentit dans le combiné et une voix caverneuse répond :

- Johnny Cage.

Un son de morsure suivi, le dealer au bout du fil est en train de mâcher quelque chose, sans doute une pomme.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 12:42

La réponse était positive, pour le moment. Le molosse s’était arrêté dans la rue pour s’appuyer sur un des murs crasseux du Bronx. Dante s’était assis bien gentiment a côté de lui.

« - Cage, ici le molosse. J’ai un deal à te proposer. T’es dispo où et quand? »

Son ton était sec, rapide, et légèrement agressif, même si ce n’était pas contre Johnny Cage. Après tout, il était vraiment amer depuis cet enchainement de mauvais coups de chance. La suite allait certainement être très importante pour débloquer la situation, et ça allait faire mal.

Il fallait que Heinrich y arrive, il voulait être respecté pour Sa force, il voulait écraser ceux qui ne veulent pas se mettre sous Son aile, il voulait protéger ceux qui chercheraient Sa protection et seraient prêts à faire partie de Sa grandeur. La machine infernale était en route, et elle ne s’arrêterais que trop tard, dans une ville trop sale, ou les gens ont trop besoin de se sentir vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 13:06

- Le Molosse ! lance Cage d'un air satisfait.

Lorsque Heinrich passe directement au business, le ton de Cage change légèrement.

- Un deal ? Dépend pour quoi... Mais on va pas parler de ça sur un portable. Pointe toi au dépôt d'ici ce soir et on pourra discuter. Et met une laisse à ton chien si tu veux pas que les miens le bouffe. ha ha.

Et sur ce, il raccroche promptement.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 13:40

Le molosse ne répondis rien, et écouta simplement les directives de celui avec qui il allait peut-être faire une affaire en or, pour eux deux. Il raccrocha le téléphone et souffla en regardant en l’air puis, rangeant le téléphone dans sa poche, il regarda Dante avec un semi sourire.

« - Tu va devoir porter une corde Dante, désolé. On retourna la maison. »

Puis il repris le chemin pour aller chez lui. Bien qu’il était nerveux de connaître la suite des évènements, pour lui cet appel était déjà une victoire en soi. Il allait falloir bien présenter les choses. Cage était tout sauf un gars qui avait besoin d’une quelconque protection, il fallait donc lui proposer quelque chose de gros, qui lui rapporte, et qui plaise aux deux.

Quelques heures plus tard, 21pm, Le molosse était encore en ville, avec son chien attaché par une lourde corde le retenant par un simple nœud, facile a détacher pour le maître. Il commençait a faire sombre dans les ruelles, et la nuit reprenait donc la ville d’assaut, comme chaque soir d’ailleurs. La première étape était donc de convaincre Cage, et de lui tirer déjà un peu de thunes, histoire de s’acheter de quoi combattre pour de bon cette fois.

Arrivant devant dépôt, il pris le temps de lever la tête pour voir la hauteur du bâtiment, puis de regarder aux alentour, où des poubelles éventrés semblaient lentement prendre le contrôle des baines à ordure, en fer lourd. Une poubelle s’écroula, suivie d’un bruit de chat miaulant comme si c’était la dernière fois de sa vie. Un bruit de klaxon, derrière, suivi d’une voiture qui passait rapidement avec la sono a fond.

Le Bronx, un lieu où la nuit, c’est la rue qui fait sa loi. Aujourd’hui, c’est peut-être une belle alliance qui va naître. Heinrich jouait une carte importante. Avançant pour de bon, il frappa à la porte de fer qui se trouvait à l’entrée du dépôt, et attendit patiemment que quelqu’un daigne répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 14:09

Sur le côté de la porte, deux énormes dobermanns guettent d'un oeil féroce les moindres mouvements de Dante et de son maître. Le Molosse patiente quelques instants, puis une trappe coulissante s'ouvre dans la porte au niveau des yeux, laissant apparaître le visage couvert de tatouages d'un grand bonhomme typé Maori. Il hoche la tête en signe de reconnaissance, puis ouvre la lourde porte de taule, pas le genre de truc qui saute d'un coup de pied cette fois-ci. Le portier Néo-Zélandais fait entré le Molosse avec un grognement puis referme la porte.

Ils passent dans un vaste dépôt éclairé par d'énormes lampes à sodium éclairant les cultures de Cage. Lui est debout au carrefour des allées qui permettent de circuler dans le champ, un poste passe du KORN à fond tandis qu'il pratique quelques formes d'arts martiaux chinois. Le calme et la puissance qui se dégagent du personnage sont impressionnants, et le sol tremble légèrement à chaque impact qui vient fouetter l'air. Une chose est sûr, il ne vaut mieux pas recevoir ça en pleine face...

Lorsque sa forme est terminée, il tourne son attention vers les deux personnages et après s'être saisi d'une serviette pour s'essuyer le visage et les bras, il vient saluer le Molosse.

- Heinrich, qu'est-ce que je peux faire pour toi ?

Après une nuit mortelle Cage

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih


Dernière édition par le Mar 26 Juin - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 14:33

La porte était bien plus lourde que chez les gamins, ça rigolais moins ici et la carrure du portier rassura d’autan plus le Molosse qui se dit que, cette fois, il ne travaillerais pas avec des incapables. Les allées de plantation confirmaient bien les dernières pensées d’Heinrich. Le commerce avait l’air plus gros que ce qu’il imaginais, et c’est en voyant Cage qu’il compris quelque chose : Cet homme, il ne pourrait pas être son égal pour le moment.


Le regardant faire, il vit l’air lui-même bouger comme si il prenait des coups. À ce stade là, ce n’était plus de la force. Il devait y avoir un truc, ou alors c’était l’herbe à côté qui commençait a lui donner des bouffés de chaleur. Cet homme dégageait un truc qui dérangeais forcément le côté prédateur du molosse, et son regard se fit par conclusion plus dur.

Malgré l’air neutre sur son visage, beaucoup d’idées se bousculaient dans la tête du jeune homme. Cet homme était un rival, non, un maître, et peut-être quelqu’un qui pourrait l’aider. Ce qui était sûr, c’est que le Molosse ne pourrait pas tricher contre un gars comme lui.

Regardant un peu partout, il se dit que cet endroit était vraiment bien. Cage s’avança finalement vers Heinrich après avoir finit son entraînement, qui était peut-être finalement prévu pour lui montrer la différence de niveau. Dans ce cas, ce gars aimerais voir Heinrich prêt a l’aider. Le molosse n’était pas vraiment dupe quand même, et c’est cette idée qui lui parut la plus plausible, et réconfortante.

Le pire, c’est que quand ce gars lui posa sa question, Heinrich ne sut pas vraiment quoi dire sur le moment. Toussotant pour gagner quelques secondes, il espérait avoir assez de temps en se raclant la gorge pour remettre en place ses idées, puis se lança.

« - Joli. Tu dois savoir pour qui je bosse actuellement, mais vendre de la dope dure sa m'amuse pas … Je pensais pouvoir t’aider à gagner en puissance mais … Sa a pas l’air vraiment nécessaire. »

Le molosse appuya ce qu’il venait de dire d’un grand regard en direction de son portier, et de la grandeur de ces lieux.

« Donc j’vais être franc : Il me faut de la thune, tu as un travail pour moi? »

Sa dernière phrase avait été dite sans hésitation. Heinrich ne pensais pas pouvoir espérer plus d’un gars comme lui, et de toute façon il ne voulait pas … Bosser avec un tel poseur allait lui filer des boutons, mais au final, peut-être que le Molosse avait plus peur de lui qu'il ne le détestait.
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 15:17

Cage a une moue étonnée. Il éteind son poste, pose une main sur l'épaule du Molosse et commence à l'attirer vers une chaise en disant :

- Olah, vieux, ça a pas l'air d'aller, toi. Assied-toi deux secondes, on va se poser tranquillou. Ahuna !

Ahuna, le portier Maori, disparait dans une allée et revient quelques instants plus tard, portant un pack de bières fraiches. Il les pose aux côtés des quelques chaises où se sont assis le Molosse et Cage et s'asseoit lui aussi, commençant à rouler un pétard.

- Tiens, bois un coup, ça va te remonter le moral.

Cage se jette une chemise sur les épaules puis se penche en avant, les coudes sur les cuisses, toute son attention dévolue au Molosse.

- Alors, raconte-moi donc quels catastrophes ont pu ainsi ruiner le moral du fameux Molosse. On m'a dit y a pas quelques mois que t'avais tiré sur un gars qui s'était infiltré sur ton territoire et même pas les flics ils sont venus t'interroger. Et là, j'te vois, tout penaud ? Ca me surprend, vieux. Alors, c'est quoi la crise ?

Cage ouvre sa bouteille de bière d'un coup de dent et bois une rasade, ses yeux noirs toujours fixés sur son invité.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 15:53

Le Molosse pris à son tour une bouteille de bière. Le ton de Cage l’énervait de plus en plus. Non seulement il semblait bien plus fort que lui, mais en plus il lui parlait comme à un gamin. Mais qu’est-ce que tout ça voulait dire a la fin? C’était le Molosse ! Pas un pauvre gosse qui viendrais pleurer dans les jupes du premier pèquenot lui montrant des prises de karaté minables !

En même temps, il avait largement de quoi parler de cette manière. Dans sa façon d’être, le dealer semblait pouvoir écraser Heinrich sans vraiment de difficulté. Enfin, tout cela avait peu d’importance. L’allemand n’allait pas non plus se montrer docile : Personne n‘a encore réussit a dresser le Molosse - A part sa mère, mais c‘est différent.

Comme si on pouvait dresser le Molosse, non mais … Buvant une gorgée de la bière que Ahuna venait de servir, il regarda cet homme en train de rouler un join, comme si c’était plus une soirée entre pote qu’un réel deal qui se passait ici. Décidément, tout ce que faisait Cage semblait remplacer petit a petit la peur qu’Heinrich pouvait ressentir par une sorte de rage, presque plus incontrôlable que la peur en fait.

Dans quel but? Pourquoi un gars parlerait comme ça au Molosse? C’était pas son confident, ou je ne sais quoi d’autre. Le regard de Heinrich n’avait rien trahis, comment ce vendeur de ganja pouvait dire tout ça avait autan d’assurance? Il bluffait, il croyait que l’Allemand ne verrais pas clair dans son jeux et lui parlerais de sa mère qui le gifle, pour finalement lui rendre un service gratuitement.

Allant pour ouvrir la bouche, il se ravisa. Sachant parfaitement que si il ne prenait pas le temps de se contenir, c’était des insultes qui allaient sortir en premier. Ne pas aboyer, c’était le mieux a faire. Rester calme, la situation l’exigeait. Se concentrer, pour ne dire que le strict minimum.

« - Il me faut de la thune, c’est tout. Mon territoire dois s‘agrandir, il est devenu trop petit pour moi.»

Une nouvelle gorgée de bière. Il avait réussit à ne pas couvrir son interlocuteur de menaces. Est-ce que Cage allait l’aider avec ça? La suite allait le dire. Ce qui était sûr, c’est que le regard de Heinrich commençait a laisser transparaître l’énervement, qu’il ressentait en voyant ce gars jouer à « celui qui s’inquiète pour le molosse». Ce n’était pas un psy, et il n’avait pas a se comporter comme ça, voila comment Heinrich voyait les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 16:01

- Et en quoi je pourrais t'aider à agrandir ton territoire ? La dernière fois que j'ai vérifié, j'étais un peu loin de l'aire d'influence des Black Dogs. Est-ce que ça aurait changé ? Ou bien veus-tu t'agrandir vers le nord, vers chez moi ?

La voix de Cage reste amical, comme si le dealer et la personne, souvent bien éloignés chez certains individus, étaient une seule et même entité chez lui.

Ahuna finit de rouler son joint et l'allume, diffusant une épaisse fumée entêtante autour des trois hommes.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 18:15

Ouf, le buiseness semblait pouvoir commencer. Heinrich, qui était assez tendu depuis le début, posa ses coudes sur ses genoux et joua un peu avec sa bière. Il la regarda un petit moment en écoutant Cage, essayant de rester un peu plus calme, puis pris une gorgée.

« - Actuellement, mon gang ne s’occupe pas de l’herbe. Je pensais qu’on pourrait s’entraider pour réussir à garder un certain monopole dans ma zone comme dans la tienne. Toi sur le domaine de la beuh, moi sur les drogues que mes hommes doivent vendre. C’est pour ça que j’ai, au départ, surtout besoin d’argent. Il faut que j’investisse pour avoir des hommes qui seront chargés de garder ce monopole. »

Prenant une nouvelle gorgée, il regarda Ahuna allumer son join. L’odeur n’était pas vraiment plus forte de celle qui était déjà ambiante ici. Des pieds de près de deux mètres de haut entourraient les trois personnes et les lampes a sodium donnaient une couleur particulière a la pièce.

" - Je vois aucun intérêt à empêcher ton commerce de tourner, bien au contraire, j’aimerais grossir un peu le mien en créant quelques liens avec d’autres personnes, avec qui on peu faire de grandes choses si on se serre les coudes. En gros, ce que je veux, c’est m’occuper de la sécurité et du monopole des vendeurs, et avoir les fonds nécessaires pour pouvoir faire ça au mieux, sa t’intéresse? "
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 22:58

Cage semble réfléchir un instant.

- Tu sais, vieux, le business avec moi c'est simple. J'fais pousser mon herbe, j'aime ça, ça me fait tripper. Je vend à mes potes du show-biz, ils achètent gros, ils savent qu'ils peuvent me faire confiance, les flics leurs foutent la paix, et à moi aussi dans la foulée et tout le monde est content. Mais ta poudre, c'est de la merde, c'est chimique, ça fout en l'air les gens... C'est pas mon kif. Moi je traite qu'en produits doux, l'ami. Je fais pas ça pour le pouvoir, ni même tellement pour le pognon, même si ça me rapporte un peu, faut pas déconner. Moi j'adore faire pousser, j'adore dépanner, et j'aime pas les emmerdes, tu vois ?

Ahuna fait passer le joint au Molosse.

- Si on marche ensemble, ce sera sans coke et sans Black Dogs. J'ai pas envie de me filer des cheveux blancs avec ça, tu comprends ? Ca vaudrait pas le coup pour moi.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 23:16

Les propos de Cage firent réfléchir un moment le Molosse. Le join passa en face de lui, mais il ne tira pas dessus et le fit tourner vers celui avec qui il discutait. Sans les Black Dogs et sans coke ? Encore, la coke n’était qu’un moyen de ramener de l’argent à la maison. Quand aux Black dogs, c’était difficile de savoir. Est-ce que Cage lui demandait de quitter son gang ?

« - J’aime pas vraiment la coke non plus, c’est qu’une question de thunes. Moi, s’que je veux, c’est un territoire et de quoi protéger ce que j’ai déjà acquis. Maintenant, tu me demandes de quitter les Black Dogs ou simplement de pas t’impliquer dans leurs combines ? »

Sortant de sa poche un paquet de clope, il sorti une roulée qu’il avait préparé a l’avance, comme a son habitude. Après avoir pris le temps de l’allumer, et certainement d’écouter la réponse de Cage, il avala ce qui restait de sa bière.

« - Et toi, qu’est-ce que tu pourrais attendre de moi ? T’a pas l’air d’avoir besoin de grand-chose. »

Sa question était sans détours là aussi. Le Molosse appréciait au moins une chose : cette discution était pleine de franchise, et chacun des partis jouait cartes sur table.

De toute façon, Heinrich était prêt à tout pour avoir ce qu'il voulait. Et ce qu'il voulait plus que tout, c'était faire régner Sa Loi sur Son territoire. Protéger Ses hommes, agrandir Sa famille, et sans vraiment avoir de but précis, à part partager avec les autres ce qu'un tel groupe pourrait tirer d'une alliance comme celle-la.
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 23:27

- C'est simple, l'ami. Si tu travailles avec moi, tu travailles pas avec les Black Dogs. J'ai pas envie qu'ils croient que j'empiète sur leur territoire.

Il prend le joint, en sent l'odeur sans tirer dessus et le renvoi à Ahuna avec un air satisfait.

- Ce que je pourrai vouloir de toi ? Je n'en ai aucune idée pour être franc, mais cela me ferait mal d'envoyer bouler le célèbre Molosse, c'est pas mon genre. Si tu veux travailler avec moi, je te trouverai une utilité, mais ça ferait un sacré retournement de veste et un gros changement pour toi. A toi de voir si tu es prêt pour ça, vieux.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeLun 25 Juin - 23:45

Un sacré retournement de veste, en effet. D’autan plus que rien ici ne permettrait au jeune homme d’avoir ce qu’il souhaite. Cage semblait être un gars sympathique, au fond, mais il n’avait pas vraiment fait de propositions intéressantes au jeune homme. Et bien que son code moral pouvait être louable, ça ne changeai pas les objectifs du Molosse.

Pour l’instant, en somme, il n’y avait pas beaucoup d’intérêts a bosser avec Cage, même si il semblait sympathique. Ce qu’il lui fallait, il n’allait apparemment pas l’obtenir ici. Un retour à la case départ ferait toutefois mal au moral du jeune homme qui commençait déjà a en avoir assez de ne pas réussir a faire quoique ce soit.

Heinrich passa un moment sans rien dire. En fait, ce n’était pas a cause de ce que venais de dire Cage, mais plutôt du fait qu’il avait carrément l’air de tourner en rond. Tout ce qu’il savait, c’est que si jamais il n’arrivait à rien avec les Black Dogs, il pourrait tenter de faire quelque chose ici, sans savoir quoi réellement.

Après un moment, où le silence pris une place importante, il se contenta d’hocher la tête.

« - Merci de la proposition, mais pour l’instant tout ça ne va pas de paire avec mes objectifs. Je vais pas te faire perdre plus de temps, et il va falloir que je trouve de quoi mettre mes plans a exécution, j'ai envie d'en finir vite avec tout ça. »

Le jeune homme pris quand même le temps d’ouvrir une seconde bière, histoire de profiter de l’hospitalité de Cage, et de réfléchir a la suite des évènements. Et puis, discuter un peu ne ferait pas de mal. Il fit comprendre que cette bière serait la dernière après avoir pris une gorgée.

« - Où est-ce que t’a appris a faire ce que tu faisais quand je suis arrivé? »
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeMar 26 Juin - 11:37

Cage a l'air songeur.

- Finis-en vite si tu veux, mais fais gaffe où tu mets les pieds. C'est un sale monde là-bas, où on aime pas trop les gens qui veulent une trop grosse part du gateau. C'est gens là ont tendance à "vite finir" eux aussi... à la morgue.

Lorsque la conversation bifurque, Cage semble ravi de changer de sujet :

- Je me sui entraîné d'abord ici avec Maître Shi Yan Ming, et puis je suis aller en Chine quelques années m'entraîner avec Maître Chee Kim Thong. C'était un dieu, il m'a montré des choses que j'aurai jamais cru possible. Il pouvait chauffer de l'eau avec ses mains. Il m'a fait du thé sans bouilloire, c'était un vrai magicien. Et quand il se battait... Ouah...

Il marque une pause, les yeux perdus dans ses souvenirs, puis il reprend :

- Après, j'ai tourné avec Yuen Wo Ping sur pas mal de films, je continue d'ailleurs, ça fait sept-huit ans, maintenant. On me voit un peu dans Matrix, le deuxième, je me bat contre Keanu Reeves. Il est con comme un balais, ce type... Jamais vu ça.

Il se marre et finit sa bière.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeMar 26 Juin - 12:46

Heinrich ne comprenait pas vraiment ce que voulait dire Cage. La rue était la loi du plus fort, la jungle, et pourtant, il semblait être totalement extérieur à cette loi où l’agressivité était au dessus de tout. Comme si son propre univers, cet endroit, ses négoces, n’étaient menacés par personne. Comme si il n’avait pas a avoir peur de toute perdre.

Une gorgée de bière plus tard, le Molosse écouta l'histoire des voyages qu’avait fait cet homme, les films qu’il avait tourné. Comment un gars traînant dans le Bronx pouvait avoir fait tout ça? Le jeune Allemand avait du mal a croire à tout ce que Cage avait pu faire. Même plus que ça : il n’en croyait pas un traître mot.

« - Attend … Non seulement tu dit que t’a vu un gars qui peu faire bouillir l’eau avec ses mains, mais en plus tu me dit que t’a voyagé comme un dingue, tourné des films, et que pour finir tu reste dans un trou pomé comme le Bronx a vendre de l’herbe? Personne ne croirait à ce que tu raconte … La magie sa existe pas, et ici, dans la rue, c’est la loi de la jungle. Soit t’a rien compris de tout ça, soit tu me prend vraiment pour un con … »

Le ton du Molosse n’avait pas été agressif, mais il semblait tout de même légèrement énervé de voir qu’on pouvait se moquer de lui de cette manière. C’est sûr, ce gars aurait du écrire des bouquins, ou faire quelque chose en rapport avec son imagination, mais pas vendre de l’herbe. Et encore moins dans un endroit comme celui-ci.

Le jeune homme pris une nouvelle gorgée de bière.

« - Je veux dire, c’est quoi le truc? C’est pas toi qui fait trembler le sol, pas besoin d’avoir fait math sup pour le savoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeMar 26 Juin - 15:03

Cage pousse un soupire et se passe une main dans les cheveux.

- Je ne te force pas à me croire. Moi non plus je ne croyais en rien avant, mais tu verras, un jour, peut-être que toi aussi tu croiras. Et pour moi, le Bronx, ce n'est que la banlieue de Manhattan. Je ne traîne pas dans le Bronx, tous mes potes sont à Manhattan, moi aussi j'habite à Manhattan, je passe ici de temps en temps pour m'occupper de mes plantes quand je suis pas sur un tournage. Et puis, j'ai pas de comptes à te rendre non plus, vieux. Si tu veux pas me croire, je vais pas te taper dessus pour te convaincre, je suis pas comme ces racailles qui pensent que la violence est une fin en soi. La force est une alliée qui me permet de défendre ce qui compte à mes yeux, pas un outil que je plie à ma volonté, tu comprends ?

Il marque une pause puis commence à rire.

- Voilà que je parle comme mon vieux maître, paix à son âme. Ha ha ! Quelle ironie. Il a fini par m'avoir, le vieux rascal.

Il se lève et tend une main vers Heinrich.

- Merci d'être passé, et prend garde à toi. Ahuna va te raccompagner à la sortie.

Son ton indique clairement que la visite est terminée.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeMar 26 Juin - 15:13

Le molosse se leva à son tour. Les paroles de Cage étaient plutôt étranges, et pour Heinrich, ce gars vivait vraiment dans un compte de fée qu’il c’était créé a l’aide de vieux films sur le Kung-fuu. Serrant la main du gars, il finit la bière rapidement avant de la poser par terre, et tira une late sur sa cigarette.

« - C’était simpa, au moins boire une bière ici m’aura permis de me reposer. »

Puis, se tournant vers Ahuna il lui fit un signe de la tête pour lui montrer qu’il était prêt, et attendis patiemment que ce dernier raccompagne Heinrich à la sortie. L’air de rien, les paroles de Cage étaient en train de le faire réfléchir. Impossible. Tout le monde voulait prendre ce qui lui appartenais, et tout le monde essayait potentiellement de lui prendre ce qui lui était cher.

La force, pour protéger ce qui compte a ses yeux. Mais si rien ne compte pour lui, et si ce qui est important n’a pas besoin d’être défendu, Heinrich deviendrait peut-être inutile.

Au final, il y a une chose qui comptait pour lui … C’était sa famille. Sa famille avait été attaquée il y a un moi par des gars. Et le Molosse n’avait trouvé aucune piste concernant ces mecs. Se retournant rapidement, il se demanda si Cage n’avait pas une partie de réponse.

« - Excuse moi, une dernière chose. Tu connais quelqu’un d’assez dingue, ou qui en veux a ma famille, au point de tenter de rentrer chez moi dans la nuit? T’a rien entendu sur ça? »
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeMar 26 Juin - 15:47

- Non, que dalle. Désolé vieux. A la prochaine.

Ahuna le raccompagne à la porte et une fois qu'ils sotn tous les deux dehors, il sort un papier et un crayon.

- Attend deux secondes. Je connais des gars qui pourront t'intéresser. Ils seront plus dans ta veine que Johnny.

Il lui tend le papier où est écrit "Mahaka, 345 Stadium avenue"

- T'as qu'à te pointer à cette adresse et demande à voir Mahaka. C'est dans le East Bronx, près des docks. C'est un peu loin de ton territoire, mais on sait jamais, ils ont pas mal d'infulence, ils peuvent peut être s'étendre jusqu'à toi et tes Black Dogs. Bonne chance, blanc-bec.

Il croise les bras et garde les yeux sur le Molosse en attendant qu'il s'en aille.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeMar 26 Juin - 16:03

Le Molosse pris le papier et le regarda un instant. Ahuna qui n’avait pas desserré les lèvres depuis le début venait de lui donner un bon tuyaux au final. Hochant la tête vers ce dernier en signe de remerciement, il se retourna et s’en alla en direction de cette adresse. La nuit

Parti assez loin de la serre de Cage, il détacha son chien et pris le temps de réfléchir sur cette adresse. Dans le East Bronx, un groupe influent. Peut-être connaissait-il quelque chose sur ces personnes. Dans tout les cas, il n’y avait pas vraiment de temps à perdre. Déambulant dans les ruelles, il pris le chemin le plus court pour arriver au lieu où se trouvait ce gars … Comment s’appellait-il déjà?

« Demander a voir Mahaka » , c’est ça, cela paraissait simple. Le jeune homme irait voir ce qu’il pourrait tirer de ces gars. Il espérait ne pas tomber de nouveau sur une sorte d’acteur de Kung-Fuu à l’air moralisateur et paternel, bien que la discussion avec Cage lui avait bien plu.

Cette conversation, d'ailleurs, ne lui avait pas apporté ce pour quoi il était venu, mais avait eu l’effet de remettre un peu les idées du jeune homme en place. Et c’est avec un peu plus d’assurance qu’il saurait quoi demander à son futur interlocuteur.

[intelligence + expérience de la rue 10(8 ) 5 10(9) 9 6 3 => wouah ... 5 réussites ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeJeu 28 Juin - 12:52

En raclant le fond de ses poches, Heinrich réussit à rassembler quelques dollars, assez pour se rendre jusqu'aux docks en train et en métro. Il ne sait pas encore comment il rentrera après, mais chaque chose en son temps. Il est 22h quand il quitte le dépôt de Cage. Il sort de la station de métro Westchester square et doit ensuite marcher plus de 5 km sous la pluie pour atteindre Stadium avenue, si bien qu'il arrive sur les docks vers minuit. Il passe devant des bars miteux où quelques prostituées usées lui lancent des répliques de films de série B, et où les habitués crachent par terre et le traîtent de baltringue quand il passe. Des motards passent à côté de lui, à fond les manettes et sans casque en le sifflant, et plus d'une fois, il doit bondir hors de leur chemin. Les vieilles caisses pourries croisent les énormes berlines de luxe aux vitres teintées passant du hip-hop à fond, les deux sortes arrosant copieusement le Molosse en roulant dans les flaques d'eau à côté de lui, puis en sortant leurs bras par la fenêtre pour lui faire un doigt.

Un quartier charmant, en somme...

Finalement, Stadium avenue se dessine devant lui, une rue aussi pourrie que le quartier autour, avec de vieilles résidences, certaines abandonnées et vite réinvesties par des squatteurs et des junky. Il y a aussi quelques dépôts et hangars, ainsi que nombre de routiers garés un peu n'importe où pour passer la nuit. A l'aube, ils jèteront leurs ordures par les fenêtres et s'en iront aux quais pour charger leurs camions et repartir sur les routes.

Le numéro 345 est un vieux hangar pourri, mais ils ont encore du jus et un son de musique tribale envoûtant s'en échappe, rendant l'endroit plus impressionnant et inquiétant encore. Un crâne de vache est attaché au dessus du portail, surmontant un totem de bois sculpté représentant des visages humains convulsés de terreur et de douleur. Un frisson parcourt l'échine du Molosse et il se sent à la fois attiré et repoussé par cet endroit étrange.

Alors qu'il s'approche, des cris de rage et des rugissements d'encouragement se font entendre : on est en train de se battre à l'intérieur, et d'ici, les bruits ressemblent plus aux hurlements de bêtes sauvages qu'à des voix d'êtres humains.

Debout contre le mur à côté de la porte principale se trouve une femme athlétique au visage en lames de couteau, ses bras musclés couverts de tatouages et de scarifications, son regard de prédateur fixé sur le Molosse. Une violente impression de nudité et d'impuissance s'empare de lui tandis que son coeur se met à battre plus fort, son corps le poussant vers cette femme sensuelle et carnassière tandis que sa raison lui incombe de prendre ses jambes à son cou.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeJeu 28 Juin - 13:14

Un endroit plus que charmant, en effet. Non seulement la pluie, mais aussi les putes, et les motards, et les clodos, et les enfoirés, et ... Heinrich frappa dans un mur avec un air vraiment énervé, avant d'arriver au hangar en question. Cet endroit était effrayant, mais pas d'une frayeur qu'on rencontrait souvent ... C'était comme la rue, sauf que là, c'était au niveau supérieur. Le molosse aimait cette sensation, ce mélange de peur et d'attirance qui lui donnait cette rage qu'il aimait tan sentir bouillir en lui.

Enfin, jamais il n'avait autan ressenti cette impression, pas avec autan de force. Se forçant a ne pas trembler, le jeune homme regarda la femme avec l'air le plus calme possible. Cette femme était belle, et attirante, mais quelque chose le dérangeais. Oui, c'était ça !

Danger.

Il se sentait faible, nu face a cette femme, comme un agneau dans un groupe de loup.

Peur

Mais l'agneau avait aiguisé ses crocs, et ne comptait pas en rester là. Il repensa à Jose, à ses hommes, à son projet. Il repensa à sa famille, et sut qu'il ne mourrait pas ce soir, car il n'en avait pas le droit. Il n'y avait pas à avoir peur ... Et si la peur revenait, la rage la remplacerais. Il avait toujours fait comme ça, et ne changerais jamais de façon d'être.

Avançant lentement, de manière a se contenir au mieux, le jeune homme arriva en face de cette femme qui avait l'air particulièrement forte. Il tenta de la regarder comme nimporte qui, même si c'était vraiment difficile


"-Je dois parler à Mahaka, c'est Ahuna qui m'envoie ici, il m'a dit que je trouverais ce que je cherche."

Croisant les bras, ce qui le rassura un peu, il attendis la réponse de la femme, non pas sans avoir peur qu'elle l'égorge sur place. Le jeune homme était aux aguets, et ne tenait pas a mourir ce soir. Pas d'armes sur lui, si jamais elle faisait un mouvement de travers, il la plaquerais au sol, c'était la meilleure chose a faire ...
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeJeu 28 Juin - 13:24

La femme lui sourit, mais plutôt que de rendre son expression plus légère, ce sourire ne la rend que plus inquiétante. Elle se redresse, faisant face au Molosse comme peu de gens osent le faire, puis rapprochant son visage, elle renifle sa peau, ses yeux perdus dans le vague. Le Molosse sent des frissons érotiques lui parcourir le corps à ce contact physique, et tous ces sens sont en éveil. Ce contact semble durer une éternité, et lorsqu'Heinrich retrouve son self-contrôle, elle est à nouveau adossée au mur.

- Tu peux passer, uragarum, fait-elle avec un signe de tête en direction de la porte. Soit le bienvenu.

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitimeJeu 28 Juin - 13:48

Un moment de transe, c'est ce qui se passa après le sourire de cette femme. Elle s'était mise à le renifler comme ... Comme un chien? Quand le molosse repris conscience, il fit quelques pas en arrière, pas vraiment rassuré par cette personne qui était vraiment étrange. Même son sourire semblait cacher quelque chose. En fait, chaqu'un de ses mouvements semblait être un signal de danger.

Elle finit par lui dire de rentrer, mais lui donna un nom étrange. Uragarum ... Qu'est ce que cette connerie voulait dire? Heinrich allait rentrer dans une secte? Tout ça était vraiment étrange, et ce tuyaux sentait vraiment de plus en plus mauvais. En même temps, le jeune homme n'avait pas vraiment d'autres pistes, il fallait qu'il en sache plus et ceux, rapidement.

"- Excuse-moi, comment tu m'a appellé? Tu dois me confondre ..."

C'est tout ce qu'il pouvait répondre avec la boule qui restait coincée dans sa gorge. Ce qui était sûr, c'est que la seule présence de cette femme l'exitait encore plus que les baisers des groopies Black Dogs, et ça, il l'appréciait particulièrement. Malgrès la peur, malgrès le danger, il se sentait ici chez lui ... non ... il s'y sentait comme dans un endroit famillier. Si cette femme avait était moins effrayante, il lui aurait certainement proposé de boire un verre, mais bon ... Ce n'était pas vraiment quelque chose a faire pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Après une nuit mortelle Empty
MessageSujet: Re: Après une nuit mortelle   Après une nuit mortelle Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Après une nuit mortelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sight :: Terrain de jeu - New York City :: New York, New York :: Bronx-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser