Red Sight

Chronique du Monde des Ténèbres, Jeu de rôle par forum.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Heinrich "le molosse" Schüldich

Aller en bas 
AuteurMessage
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Heinrich "le molosse" Schüldich Empty
MessageSujet: Heinrich "le molosse" Schüldich   Heinrich "le molosse" Schüldich Icon_minitimeMer 20 Juin - 11:08

Nom du personnage : Heinrich « le molosse » Schüldich
Joueur : Julien Lacoste, 19 ans, Toulouse, France
Âge : 24 ans
Concept : Dealeur gros membre de gang
Vertu : Charité
Vice : Orgueil

Apparence :


Citation :
Description d’un rapport de police dans Manhattan :


Heinrich Scüldich, connu par ses copains comme « le molosse ». Jeune mâle de 25 ans mesurant dans les 1m80 et pesant près de 80 kilos. Cheveux bruns, yeux noir. Signe particuliers : une cicatrice a l’épaule gauche.

Ce jeune homme a tout du profond caïd, avec quelque chose en plus que les autres n’ont pas. Souvent habillé sommairement d’habits en cuir marron ou de dain, il porte autour du coup un collier militaire qu’il a certainement piqué a quelqu’un. Rien ne le sépare de ses jeans, aussi déchirés et décolorés (ou recolorés au cambouis) qu’ils soient. Son regard est celui d’un tueur de sang froid, aucune émotion ne sort de ses yeux, et qu’il deale, se batte ou marche dans la rue, il a toujours le même air de dédain accroché sur son visage.

Inutile de dire qu’il a une musculature impressionnante. Nos services de renseignements m’ont dit qu’il passait plusieurs heures par jours dans une salle de musculation, mais n’en ont pas su plus. Enfin, ce gars là, de toute façon, dans la rue, on ne peu pas le louper si on le cherche.

Personnalité :

« - Le molosse? C’est un gars bizarre. Déjà je l’ai jamais vu sourire ailleurs que dans sa maison où ya toute sa famille de dingue, et en dehors de ce lieux, il semble être complètement indifférent a tout ce qui l’entoure. Il ne parle pas énormément, sauf pour se faire entendre, et préfère largement l’action a la discutions, bien que son job principal soit de fournir les gars en dope.

C’est un gars bien sinon, il est fidèle et très charitable. Ya un truc qui peu le faire sortir de ses gongs, et je te conseille pas d’être là ce jour-là, c’est de toucher directement son orgueil en l’insultant ou en faisant quelque chose a sa place. »

Présentation :

I : rapport de police :

Une journée comme les autres, odeur forte de café et de donuts, on se trouve dans un commissariat de police, dans un coin de New-York. Quelques flics, dont un au bide aussi fort que son statut, sont en train de discuter des derniers crimes qui ont vu le jour en ville.

« - Bon, Venons-en au cas du molosse. Ce gars est une véritable légende urbaine dans le quartier. On ne compte pas ses vols a l’étalage, et son réseau de camé. Le pire dans tout ça, c’est qu’on a rien pour prouver ce qu’il fait. Donc reprenons un peu son passé, ptet qu’on trouvera une piste pour coincer ce chiennard d’Allemand.

Bon, il est né en Allemagne, et ses parents sont venus ici grâce a un héritage. Ils ont construit une casse … euh … un garage, bourré de chiens, et de gosses tous plus à problèmes les uns que les autres.
Après avoir passé un an au lycé, il a vite été viré et n’a rien fait d’autre depuis que de s’occuper de sa rue, son quartier, et son ptit coin de ville …. Bon quand on y pense, on a rien de lui … Le molosse … Qu’est-ce que tu nous cache? »

II : L’histoire d’une cicatrice :

Un autre endroit, un autre temps. Dans une ruelle sombre. Les murs humides déversent une odeur de poubelles mal séchées et de rats crevés. Dans un coin, deux hommes semblent discuter.

« - Hey mec ! Je t‘ai dit que je voulais trois cent billets ce soir, tu te fout de ma gueule ptite merde?

- Je … Désolé Steven, tu sais que c’est dur, les flics sont sur moi ces derniers temps et c’est trop la merde pour … »

Pas vraiment le temps de finir la phrase, un coup de poing parti dans la tête du jeune homme qui s’écroula au sol avec la marque d’une bague, en forme de croix, sur la joue. Un autre homme sorti des ombres et se mis a tabasser le jeune homme.
Dans la ruelle sombre, l’atmosphère sembla s’alourdir un instant, au même instant d’ailleurs où des pas se firent entendre. Le genre de pas qui, en général, n’annonçait rien de bon. Steven tourna la tête.

« - Putain c’est les flics? »

Dans l’ombre de la ruelle commença a se détacher une silhouette, et au fur et a mesure que celle-ci se dessinait, le visage du dealer changea pour afficher un grand sourire.

« - Regarde qui viens nous rendre visite? Le molosse en personne ! Comment sa va vieille branche?

- Tu … Es sur mon territoire. Et lui, c’est ma vache a lait. Alors tu te casse avec ton sbire, ou ce soir je mange tes œufs au plat. C’est bien clair?

- Mais mec, tu te prend pour qui? A nous deux on t‘éclate. Alors je te laisse une chance : Tu paye les trois cent billets qu‘il me doit, et je fait en sorte de sauver tes boules pendant qu‘on te tabassera.»

Une seule réponse se fit entendre. Un grognement a peine audible dont tout le monde compris l’origine quand un grand chien noir pris place a côté de Heinrich. Les babines totalement retroussés, bavant comme un chien enragé, le molosse semblait n’attendre qu’un mot pour sauter a la gorge des deux hommes.

Vincent fit un pas en arrière, il suait abondement, et son sbire ne trouva rien de mieux a faire que de le regarder, de manière a lui faire comprendre qu’il fallait vite se barrer. Mais le dealeur ne pensais pas la même chose. Avec un demi sourire sadique, il mis la main dans sa veste pour sortir un flingue, et le braqua vers Heinrich.

Il appuya sur la gachette, tout alla très vite. Le molosse sauta sur le côté, mais fût atteint de plein fouet par la balle, a l’épaule. De l’autre côté, le chien, enragé, sauta sur le bras de Steven, qui lâcha son flingue sous la force d’une telle morsure. Einrich, sur les genoux, se tenait l’épaule qui commençait déjà saigner. Son regard changea, il avait été surpris.
Le reste du combat reste inintéressant. Steven se tordait par terre en se tenant les parties génitales, son sbire c’était enfui en courant, le chien était aux aguets et le jeune allemand aida son ami a se relever.

III : Quelques heures plus tard.

La porte de la maison de la famille s’ouvrit, avant de se fermer tout aussi rapidement. Olga tourna la tête, et ne vit qu’une ombre passer. Fronçant les sourcils et plissant le nez, elle parla assez fort pour se faire entendre.

« - Einrich, je t’ai gardé un plat au chaud, viens manger s’il te plait !

- Plus tard m’an, chui occupé là …

- Einrich, j’ai dit, TOUT DE SUITE ! »

Un coup de pied sur le sol appuya ses paroles. Quelques secondes d’un silence pesant précédèrent l’arrivée du jeune homme, et de son épaule en sang. Une belle engueulade suivit l’air surpris de la mère, ainsi qu’une série de baffes bien senties qui rameutèrent rapidement le reste de la famille. Le jeune homme fût finalement soigné par sa mère avant de pouvoir manger et aller dans sa chambre.

IV : Une soirée pas comme les autres.

Quelques jours plus tard, une soirée comme les autres au départ. Le repas venait d’être finit, et chacun commençait a débarrasser son assiette sous le regard avisé de la mère. Une fois finit, elle s’exclama :

« - Gret’, va nourrir les chiens.

- Oui m’an ».

Quelques minutes passèrent, avant que des cris déchirent l’espace d’habitude calme de l’atmosphère Heinrich sorti de sa chambre en trombe, pris le fusil de son père et ouvrit la porte. Un homme était en train de fuir en courant, les bras en l’air, sans être poursuivi par quoique ce soit. Heinrich n’hésita pas une seconde. Visant d’abord consciencieusement, il appuya sur la gâchette avant de se faire violement jeter a l’intérieur de la maison par sa mère. La porte se referma derrière lui.

Assis, comme un con, dans le couloir d’entrée, le fusil dans ses mains, le jeune homme ne savait même pas si il avait raté sa cible ou non. Il avait tiré sans réfléchir mais … C’était son territoire, ce gars n’avait pas a être là. Il était peut-être mort.

Regardant le fusil entre ses mains, il se demandait vraiment ce qui se passait et ne vit même pas sa mère et sa sœur rentrer. Tout ce dont il se rappelle, c’est d’être parti se coucher et de ne pas avoir dormis de la nuit.
Une semaine après, le jeune homme avait retrouvé la trace de ces deux hommes, mais il n’arrivait pas a comprendre pourquoi ces gens étaient rentrés dans sa maison. Tout le monde le connais ici, et personne ne lui en veux a ce point … Enfin, a présent, il savait jusqu’où il était prêt a aller pour défendre sa famille, et son territoire.

Regardant le révolver dans sa main, il braqua son arme sur un homme à l’air effrayé, qui tentait vainement de le convaincre de ne pas tirer, tout en bégayant.

« - Ici, c’est chez moi. Dit a tes potes que la prochaine ira dans leurs tête. »

Un coup de feu, une épaule transpercée, l’homme par terre, inconscient, et du sang, sur le sol …


Attributs 5/4/3 :

Mental

Intelligence
●●○○○
Astuce
●○○○○
Résolution
●●●○○

Physique
Force ●●●○○
Dextérité
●●○○○
Vigueur
●●●○○

Social
Présence
●●○○○
Manipulation
●●●○○
Calme
●●○○○

Compétences 11/7/4 :

Mental
(-3 si incompétent)


Érudition ○○○○○

Informatique ○○○○○

Artisanats ○○○○○○

Investigation ●●●○○

Médecine ○○○○○

Occulte ○○○○○

Politique ●○○○○

Science ○○○○○

Physique

(-1 si incompétent)


Sports ●○○○○ (sprint)
Bagarre ●●●○○
Conduite ○○○○○

Armes à feu ●○○○○

Larcin ●○○○○

Discrétion ○○○○○

Survie ○○○○○

Armes blanches ●○○○○

Social

(-1 si incompétent)


Animaux ●●●○○

Empathie ○○○○○

Expression ○○○○○

Intimidation ●●○○○

Persuasion ●●○○○ (vente)

Entregent ○○○○○

Expérience de la rue ●●●●○ (gangs)
Subterfuge ○○○○○






Atouts :

Les atouts mentaux


Langue étrangère (●) (Anglais)
Les atouts physiques

Les atouts sociaux


Statut (●●) (gang)
Renommée (●●●) (gang)
Les atouts des Lupins


Sang de loup (●●●)


Handicaps
Mauvaise réputation
Dérangement : possessif compulsif

Taille : 5
Vitesse :
10
Modificateur d'initiative : 4
Défense : 1
Armure :
Moralité : 5
Santé :
8
Volonté : 5

[ je pense que tout est bon, waiting for confirmation ... ... ... check : on.]

Merci de me demander avant de prendre ma fiche en exemple. lol!


Dernière édition par le Sam 13 Oct - 13:23, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Schüldich

Heinrich Schüldich

Nombre de messages : 206
Age : 31
Localisation : New York
Date d'inscription : 19/06/2007

Heinrich "le molosse" Schüldich Empty
MessageSujet: Re: Heinrich "le molosse" Schüldich   Heinrich "le molosse" Schüldich Icon_minitimeMer 20 Juin - 12:21

Petit post pour dire que la fiche est mise a jour et rectifiée au niveau des stats (le premier PJ qui oublie des points, j'vous jure :p)

Petit lien vers une chanson qui va bien a Heinrich aussi, a écouter en lisant la présentation :

http://www.radioblogclub.fr/open/146785/eminem/Eminem%20-%20Lose%20Yourself


Dernière édition par le Ven 31 Aoû - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Father Wolf

Father Wolf

Nombre de messages : 653
Age : 36
Date d'inscription : 03/05/2007

Heinrich "le molosse" Schüldich Empty
MessageSujet: Re: Heinrich "le molosse" Schüldich   Heinrich "le molosse" Schüldich Icon_minitimeMer 20 Juin - 14:07

Personnage validé Exclamation

(va donc te présenter dans le Hors Jeu) Wink

_________________
Si Sehe Mak ; Mak Ne Sih
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Heinrich "le molosse" Schüldich Empty
MessageSujet: Re: Heinrich "le molosse" Schüldich   Heinrich "le molosse" Schüldich Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Heinrich "le molosse" Schüldich
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» G - "Europa" [PV Ray] [Hentaï]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]
» G - "Just Died In Your Arms" [Hentaï] [PV Mina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Sight :: Présentation de la Chronique :: Personnages-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser